Meurtre bénévole – Catherine Secq

Auteure / Illustratrice : Catherine Secq
Éditions : Librinova
Genre : Policier
Année de publication : 2018
 

Synopsis :

Un patron retrouvé mort sur son bureau.
Une association où tout le monde se déteste et pourrait être auteur du meurtre. Quand je pense que certains croyaient qu’il dormait, le beau directeur… Elles sont nombreuses à l’avoir pleuré, ce serial lover. Paix à son âme !

 

Pour une fois, la brave commissaire Bombardier va devoir faire le tri parmi de trop nombreux coupables potentiels.

 

La cuisine et le rock sont ses deux passe-temps préférés, lorsqu’elle ne s’occupe pas de sa petite-fille adorée et surtout lorsque les assassins de la capitale, très ignorants des acquis sociaux, lui laissent un peu de répit en dehors des heures légales de travail.

 

Aidée de son jeune adjoint maladroit, qui lui sert autant de tête de Turc que d’homme à tout faire, elle ira chercher la vérité là où on ne l’attend pas.

 

Remerciements :

Je remercie chaleureusement Catherine Secq d’avoir eu l’amabilité d’accepter ma demande de lire la première affaire du commissaire Bombardier via la plate-forme Simplement.Pro.

 

Mon avis :

J’ai toujours aimé les romans policiers et ceux qui me lisent régulièrement savent que Mary Higgins Clarck est celle qui m’a donné le goût de la lecture et qui ne m’a plus quitté depuis. Mais ce n’est qu’en lisant ce roman de Catherine Secq que j’ai pris conscience que les romans de mon enfance étaient tous construits selon la même méthodologie.

Alors que le polar nous habitue à suivre les aventures d’un policier (peu importe son grade) à travers de longues procédures et de nombreux passages descriptifs (que j’apprécie énormément), Catherine a fait le choix de proposer une intrigue dont le point central est son héroïne, la commissaire Bombardier. Une merveilleuse idée !

J’ai pris énormément de plaisir à suivre, en direct, cette femme que l’on aimerait tous connaître. L’utilisation du présent accentue la sensation d’être aux côtés de cette excentrique, au point de vouloir éliminer ce qui lui sert d’assistant. Ce dernier, surnommé Polo, était parfait dans son rôle d’adjoint maladroit et j’aurais tellement aimé être à sa place afin d’admirer l’esprit de déduction du commissaire Bombardier.

Les traits d’humour sont tantôt subtils tantôt plus directs, mais tellement maîtrisés qu’ils font mouche à tous les coups. On se croirait presque dans une excellente comédie romantique où l’on espère, de tout coeur, que la célèbre Bombardier trouvera l’élu de son coeur.

Sans être réellement capable de l’expliquer, j’ai été émerveillé par une plume aussi « simple » et pourtant authentique. Catherine Secq ne se cache pas sous l’utilisation d’un vocabulaire complexe ni même encore dans une intrigue trop alambiquée. Elle est parvenue à rester sobre en proposant un récit envoûtant et très addictif. Il m’a d’ailleurs été impossible de refermer le bouquin avant de l’avoir terminé.

Je regrette toutefois de petites incohérences dans ce roman quant à l’utilisation des mots commissaire et président. Catherine Secq est passée à côté d’une uniformisation de ces derniers. Tantôt Monsieur le Président, tantôt Monsieur le président. Tantôt le commissaire, tantôt la commissaire. Et même si cela n’a aucune incidence sur l’immense talent de l’auteur et de son héroïne, cela m’a énormément sauté aux yeux de l’enseignant que je suis.

Les points positifs

  • Une écriture simple et authentique.
  • Une héroïne atypique que l’on adopte immédiatement.
  • Une intrigue simple, sans détails inutiles.
  • Nombreux traits d’humour.
  • Le dénouement final est inattendu malgré les nombreux indices dissimulés.
  • La qualité d’impression.

Les points négatifs

  • Quelques incohérences dans l’utilisation des mots commissaire et président.
  • Dénouement final précipité. J’aurais souhaité quelques pages supplémentaires pour nous finaliser une enquête rondement menée.

Ma note pour cette lecture : 17/20

Jusqu’à aujourd’hui, je ne pensais pas être capable de prendre autant de plaisir à la lecture d’un roman policier et c’est probablement la raison pour laquelle je ne m’accordais que quelques livres de mon genre de prédilection dans l’année. J’ai sincèrement hâte de me plonger dans une nouvelle aventure du commissaire Bombardier.

D’autres blogueurs en parlent également :

Faisons gagner la vie !

En cette année 2020, j’ai souhaité renouveler ma volonté de soutenir le Télévie (lutte contre la leucémie et le cancer). L’année 2019 s’est soldée par un don personnel de 2000€. En ce début d'année, j’instaure un moyen qui vous permettra, sans aucune obligation, de prendre part à cette initiative en faisant un don de 0.10€.

€0,10

4 commentaires

  1. csecq

    Cher Benjamin L.,
    Merci sincèrement pour cette chronique très professionnelle, argumentée, structurée et complète. Vos compliments me touchent. Quant à vos critiques, elles sont justifiées et je les accepte bien volontiers. Ce roman, que j’aime beaucoup parce qu’il a donné naissance à des personnages attachants, a les défauts d’un premier roman. Je serais honorée que vous acceptiez de lire la suite des aventures de la commissaire Bombardier. Bien sincèrement.

    J'aime

    1. Le Parfum des Mots

      C’est, d’ailleurs, ma partie préférée de mes chroniques. J’aime beaucoup citer les articles qui parlent du même livre que je viens de terminer afin de permettre à mes lecteurs et lectrices d’avoir plusieurs points de vue. Et comme je suis très tranché sur chaque bouquin, il me semble nécessaire de citer des chroniques plus « douces » ou moins « dures » 🥰

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.