Les Tuniques Bleues T.2 : Du Nord au Sud – Louis Salvérius / Raoul Cauvin

Auteurs :  Louis Salvérius / Raoul Cauvin
Éditions : Dupuis
Genre : Bande-dessinée
Année de publication : 1972 
 

Synopsis :

La guerre de Sécession entre l’Union et les Confédérés est déclarée.

Le sergent Chesterfield, le caporal Blutch et leurs compagnons rejoignent les troupes du général Grant.

Entre un capitaine de cavalerie fanatique de la charge, un général prêt à soûler ses soldats pour les convaincre d’accepter des missions risquées et des Indiens dangereusement susceptibles, nos cavaliers ne risquent pas de s’ennuyer !

Présentation des personnages :

Sergent Cornélius M. Chesterfield

Sergent de l’armée des États-Unis, membre du 22e de Cavalerie, et principal héros des Tuniques Bleues, après Blutch. Chesterfield court avant tout après le statut de héros de guerre, c’est pourquoi il accepte toutes les missions, surtout les plus périlleuses. Qui sait ? Peut-être qu’auréolé de gloire, il deviendra subitement irrésistible aux yeux de la belle Amélie Appeltown dont il est éperdument amoureux depuis le premier jour. D’ici là, il s’agit surtout d’empêcher Blutch de déserter

Caporal Blutch

Caporal, membre du 22e de Cavalerie, et principal héros des Tuniques Bleues, après Chesterfield. Comme lui, il s’est enrôlé sur un coup de tête un soir d’ivresse. Mais contrairement à son supérieur, il déteste la guerre et il ne se passe pas un jour sans qu’il ne regrette son geste. Il ne manque d’ailleurs pas une occasion de le faire remarquer : tout est la faute du sergent. Blutch saute sur toutes les occasions qui peuvent l’éloigner des combats. Mais à votre avis, pourquoi n’a-t-il pas encore déserté ?

Colonel Appeltow

Le commandant du Fort Bow où se sont déroulées les toutes premières aventures de Blutch et de Chesterfield et où ils reviennent parfois. Mais c’est surtout, surtout, le père d’Amélie.

Amélie Appeltown

Fille du colonel Appeltown. Cette charmante jeune femme partage le quotidien des soldats du Fort Bow et fait des ravages dans le cœur du sergent Chesterfield.

 

Capitaine Stark

Valeureux capitaine du légendaire 22e de Cavalerie où servent Blutch et Chesterfield. Il n’a qu’un but dans la vie : hurler un maximum de fois « Chaaargeeeeeeez » dans une journée ! Autre signe particulier : survit toujours à ses charges suicidaires. Au grand dam des suivants.

Mon avis :

C’est reparti pour une deuxième aventure aux côtés du sergent Chesterfield et du caporal Blutch. Alors qu’ils parvenaient encore à s’entendre sur certains points, nos deux soldats enchaînent les confrontations à notre plus grand plaisir. Tantôt subtiles, tantôt brutales, on apprécie les nombreux gags distillés par les auteurs.

L’intrigue proposée est nettement plus définie que dans le premier tome, rendant la lecture plus facile et avec moins « d’incohérence ». Je regrette toutefois le manque de liant entre les deux premières BD. A l’exception d’une planche, les indiens sont en effet les grands absents.

Résultat de recherche d'images pour "Tuniques bleues du nord au sud"

Cet album nous permet de découvrir un nouveau personnage, le capitaine Stark, un être hirsute qui ne pense qu’à charger l’ennemi au prix de nombreuses victimes pas toujours consentantes. Ce qui m’étonne le plus, c’est que sa santé mentale est encore intacte au début de cet album et qu’il était donc pleinement conscient des risques encourus.

Résultat de recherche d'images pour "Tuniques bleues du nord au sud"

Alors que beaucoup reprochent aux tuniques bleues d’être dessinés trop « légèrement » au niveau de leurs traits, cela n’en reste pas une BD agréable à regarder de par sa simplicité et son absence de prétention. Les couleurs utilisées sont classiques et sont diamétralement opposées à la majorité des bandes dessinées actuelles.

Les points positifs

  • L’intrigue se déroule pendant une période historique intéressante.
  • La rivalité entre le sergent et son caporal est de plus en plus accentuée.
  • Nombreux gags.
  • L’apparition du Capitaine Stark

Le point négatif 

  • Les traits de certains visages sont un peu hésitants.

Ma note pour cette lecture : 18/20

Chroniques d’autres blogueurs : 

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.