L’amiversaire – Nathalie Minne

Je tiens à remercier les éditions Casterman pour leur générosité. Ce partenariat me permet de vous faire découvrir des ouvrages d’une très grande qualité visuelle et intellectuelle.
Auteure / Illustratrice : Nathalie Minne
Éditions : Casterman
Genre : Album jeunesse
Année de publication : 2019
 

Un petit lapin, habitant des bois, répond à l’invitation d’un ami qui fête son anniversaire.

Sous le forme d’une lettre, ce nouvel album de Nathalie Minne célèbre l’amitié des habitants d’une forêt, avec une douceur infinie dans le texte et les illustrations.

Un beau message d’intégration et d’attention à l’autre.

 

Mon avis :

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet album à ma fille de 5 ans. Nathalie Minnie est parvenue à trouver les mots pour emmener les enfants dans un merveilleux voyage au coeur de cette forêt afin d’y délivrer une valeur que j’apprécie beaucoup, l’amitié.

Le format choisi (une lettre) est très judicieux où l’on a vraiment l’impression que le personnage est en train de la rédiger sous nos yeux. L’immersion des jeunes lecteurs est totale et même s’ils ne parviennent à tout comprendre, c’est un plaisir pour leurs yeux et leurs oreilles.

 

 

Je suis parfaitement conscient de ne pas être capable de réaliser ce que Nathalie maîtrise et pourtant je ne peux pas m’empêcher de qualifier les illustrations de simplistes, à la limite d’être « banales ». Les dessins sont relativement plats où l’on ne parvient pas à déceler le moindre mouvement. Il s’agit davantage d’une succession de photos que d’une histoire qui se déroule sous nos yeux.

Il faut toutefois croire que mes yeux d’adultes soient faussés par des critères que les enfants ne possèdent pas. Ma fille de 6 ans a adoré cet album et me l’a redemandé ces trois derniers jours, alors qu’elle est plutôt habituée à des histoires plus « matures » (Harry Potter par exemple).

 

Le texte occupe une très petite place sur cette grande page blanche. Pourquoi un tel découpage des phrases ? N’y avait-il pas moyen d’écrire le texte dans une police en plus plus grande ? J’ai essayé de comprendre pourquoi les phrases étaient découpées de la sorte sans parvenir à trouver la réponse. Et même cela ne perturbera nullement le public visé (à partir de 4 ans), ma lecture en devenait « saccadée » avec un manque de fluidité causé par des paragraphes décousus et sans réelle structure.

Les points positifs

  • Une histoire poétique.
  • Un plaisir à lire des mots judicieusement choisi. On se laisse porter par ce voyage inattendu.

Les points négatifs

  • La répartition du texte sur la page.
  • Un manque de mouvement dans les illustrations.

Ma note pour cette lecture : 16/20

Il est toujours difficile de se mettre à la place d’un enfant, surtout quand il n’est pas en âge d’avoir des critères « cohérents ». Malgré quelques points à améliorer de mon oeil adulte, n’est-il pas plus important de satisfaire l’oeil des plus jeunes ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.