Transfusion – Davy Artero


Auteurs : Davy Artero, accompagné de Davy Mourier, Manon Guenot, Salomon de Izarra, Alexandre Raftel, Gary Laski et Jean-Christophe Malevil
Date de parution : 9 janvier 2019
Ce roman est lu en partenariat avec les éditions des tourments. Je tiens à vous remercier de m’avoir proposé de découvrir une partie de votre catalogue et plus particulièrement à Jean-Christophe Exposito qui est une ange au milieu de toutes les atrocités proposées par les ouvrages de cette maison.

Synopsis :

Davy Mourier, Manon GUENOT, Salomon de IZARRA, Alexandre RATEL, Gary LASKI et Jean-Christophe MALEVIL se sont associés à Davy ARTERO pour raconter de petites hstoires fantastiques teintées d’horreur.

Six récits étonnants et effrayants qui ne vous laisseront pas indifférents…

Mon avis :

Quand vous recevez un livre dont vous ne savez rien, imaginez un instant ma surprise en découvrant cette couverture. J’étais à deux doigts de le balancer à l’autre bout de la pièce tant j’avais l’impression d’être confronté à une vision d’horreur insupportable. Un homme, ou du moins ce qu’il en reste, est relié à plusieurs poches de sang sur lesquelles figurent le nom de sept personnes différentes. Je suis resté paralysé devant cette scène au point de retarder cette lecture d’une bonne semaine. Un tel réalisme, moi l’habitué des histoires, films et livres d’horreur, ne m’avait plus autant frappé qu’à l’époque de Shining. Enfin un bouquin qui nous fait frissonner dès le départ !!!

Le prologue nous met immédiatement dans l’ambiance de ce recueil de nouvelles, toutes écrites par l’un des noms de la couverture + Davy Artero, point central de cet ouvrage. Six personnages, ne se connaissant pas forcément, se retrouvent coincé dans une sorte de prison, du sang étant ponctionné régulièrement de leur organisme. Un seul moyen d’échapper à une mort certaine, écrire une nouvelle qui fait peur !!!

Les six nouvelles écrites à quatre mains, ce qui permet, grâce à Davy Artero, de proposer un ouvrage cohérent où il ne s’agit pas d’un banal recueil où l’on réunit des histoires d’un même genre. Malgré une indépendance totale, les courtes histoires se recoupent afin de nous proposer un final auquel aucun lecteur ne pourra se venter d’en avoir deviné le dénouement.

Côté émotions, elles sont nombreuses et très différentes de l’une à l’autre nouvelle. Il existe une infinité de moyen d’être effrayé. Un escalier qui grince, une armoire que l’on retrouve fermée, une porte d’entrée ouverte, une ombre qui nous suit, une rue sombre, le courant qui saute, … Et pourtant, vous êtes loin de les avoir toutes rencontrées. Transfusion vous procurera de grandes frayeurs, tant pendant votre lecteur, mais surtout après, quand la nuit arrive, et que toutes les images traversent votre esprit, … Soyez prudents en allant vous coucher ce soir.

Allez-vous encore oser accepter le rendez-vous donné par une parfaite inconnue sur le Web ? 

Peur, angoisse, jubilation, dégoût, horreur, sang, morts violentes, destins tragiques, rencontres funestes, …

Quelques chroniques d’autres blogueurs :

Les points positifs

  • Un ouvrage sombre, qui donne de nombreux frissons.
  • Les six nouvelles forment un ouvrage cohérent.
  • 6 plumes (+1) différentes très talentueuse et qui propose des histoires inédites.
  • Les textes sont aérés.

Ma note pour cette lecture : 19/20

Probablement l’un des meilleurs recueils de nouvelles noires de ces vingt dernières années. Stephen King semblait être le maître absolu où aucun auteur français ne semblait lui arriver à la cheville. Davy Artero s’est parfaitement entouré pour s’approcher du maître. Peut-être le dépassera-t-il un jour ? 

 

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.