Les derniers battement du coeur – Kelley York et Rowan Altwood

Auteur : Kelley York et Rowan Altwood
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Jeunesse / Drame
Année de sortie : 2018

Synopsis :

Selon une légende japonaise, plier 1000 origamis peut soigner n’importe quelle maladie.

Si cela pouvait guérir Luc, Evelyn serait prête à en faire des millions…

Quand Luc avait 16 ans, une inconnue lui a sauvé la vie : on lui a transplanté son cœur. Trois ans après, son corps rejette la greffe.

Lassé des hôpitaux et des traitements, Luc se résigne à faire ses adieux. Pour cela, il s’organise un roadtrip à travers l’Oregon, où l’euthanasie est légale. Mais sa meilleure amie, Evelyn, se joint au voyage et réveille en lui des sentiments enfouis. Sa présence suffira-t-elle à lui redonner l’envie de se battre ?

Mon avis :

C’est avec énormément de plaisir que je me suis plongé dans ce nouveau roman de Kelly York. Ses précédents romans, Sous la même étoile – Kelley York et Le piège de l’innocence – Kelley York ont été de véritables succès.

Après quelques pages seulement, les auteurs nous immergent parfaitement dans l’ambiance dramatique de ce roman. Luc, en plein rejet de greffe, à l’intention de mettre fin à ses jours. Il sera accompagné dans son dernier voyage par « l’amour de sa vie » qu’il rejette constamment de peur de lui briser le coeur…

Tout au long de la lecture, on se retrouve dans un voyage atypique où les auteurs nous permettent d’en connaitre davantage sur les sentiments éprouvés par ces nombreux patients atteints d’une maladie incurable ou avec peu d’espoir de guérison. Il est, en effet, très difficile pour les lecteurs en parfaite santé de comprendre les motivations d’un individu à vouloir mettre fin à sa vie, surtout lorsque l’espoir de guérison est bien réel.

La relation entre Luc et Evelyn est à la fois sublime et relativement fausse. Autant il est facile de s’identifier à l’un des personnages et de s’immerger totalement dans la peau de Luc, autant on se retrouve assez déstabilisé par l’aspect « faux » de cette relation amoureuse.

Ce que j’aime dans un roman, c’est de pouvoir vivre une histoire unique, atypique, surréalisme tout en restant plausible. Dans ce roman, les auteurs nous offrent, certes, une belle histoire, mais où l’on est constamment conscient que l’histoire est inventée, fausse, très loin d’une réalité possible. Après 50 pages, Evelyn, revenue dans la région, s’échappe avec son ex petit copain 3 jours plus tard, apprend qu’il compte se suicider et après une dispute de 2 minutes, le soutient dans le seul but de lui faire changer d’avis.

L’intrigue se termine comme on s’y attend dès le départ. Nous restons dans un classique de la littérature de suspenses américaine. 1) Tout va mal 2) Tout va bien 3) Element perturbateur –> 4) Evénement tragique 5) Perspective d’avenir heureuse. Les derniers battements du coeur n’échappe pas à la règle. Les dernières pages sont tragiques et le message véhiculé pendant toute la durée du roman n’a alors plus aucune utilité.

 

Les points positifs

  • Une immersion dans un univers peu abordé
  • Des sujets sensibles

Les points négatifs 

  • Beaucoup de contenu inutile.
  • Une relation amoureuse superficielle
  • Un sujet aussi grave abordé en 329 pages seulement, beaucoup de passages sont bâclés pour obtenir le dénouement final escompté.
  • Une fin classique qui bouleversera les plus jeunes, qui rendra perplexe les lecteurs les plus aguerris.
  • La fin n’a pas été écrite par les auteurs de ce roman. Cette dernière a été proposée suite à une enquête auprès de proche…

Ma note pour cette lecture : 9/20

Malgré le plaisir de retrouver une écriture simple et très touchante, Kelley York (et Rowan) n’est pas parvenue à proposer une histoire émouvante. Les nombreuses allusions à la mort, au suicide assisté et à cette romance au dénouement classique ne permettent pas aux lecteurs de s’émouvoir comme on pourrait s’y attendre en lisant le synopsis.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s