Je voulais juste te dire …

Auteurs : Une centaine d’anonymes
Éditions : Bayard Jeunesse
Genre : Non défini
Année de sortie : 2017

Synopsis :

Ce livre est tiré d’un Trumblr totalement addictif, Dear my blank, qui a encouragé toute une communauté de personnes qui ne se connaissaient pas à partager leurs secrets, leurs chagrins d’amour, leurs regrets et leurs victoires à travers des milliers de lettres qui n’ont jamais été envoyées à leurs destinataires.

Cette sélection de lettres offre une plongée intime dans la vie et la coeur d’inconnus.

Un concentré d’émotions qui ne vous laissera pas indemne…

Mon avis :

Ce fut une lecture relativement mitigée…

Autant j’ai apprécié pouvoir me retrouver face aux pensées les plus intimes de certains inconnus en me mettant directement à leur place. Il est vrai qu’il est parfois difficile de parler de ses sentiments aux personnes que l’on aime (ou déteste) et que ces lettres anonymes constituent un bon moyen alternatif de déballer ce que l’on a sur le coeur.

Autant j’ai eu plus de difficultés à avoir un regard extérieur à toutes ces lettres. On ressent immédiatement une impression étrange, un peu comme si l’on se mêlait à la vie intime des gens qui ont décidé de rester anonymes. On se retrouve dans un scénario où l’on s’immisce dans les secrets des autres, à la limite du voyeurisme.

Dear my blank est une plateforme extraordinaire permettant à tous d’écrire les lettres que l’on n’a jamais osé écrire. Tant en restant anonyme, les « auteurs » peuvent se décharger totalement de ce qu’ils avaient gardé en eux pour toujours.

Nénamoins, en faire un livre… gagner de l’argent grâce à une centaine de lettres d’anonymes qui n’avaient peut-être pas l’intention d’être lu par des centaines de milliers de lecteurs… j’ai beaucoup de mal à comprendre la démarche de cette jeune fille de 15-16 ans…

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je n’ai pas indiqué le nom de l’auteur pour cet ouvrage. Je l’assimile davantage au travail aux inconnus qui ont écrit ces lettres plutôt qu’à cette jeune demoiselle qui ne doit son succès qu’à ces mêmes anonymes.

D’un point de vue « physique », deux choses à reprocher à cet ouvrage. Premièrement, une couleur jaune abominable rendant la lecture totalement impossible. Secondement, des lettres non justifiées, le rendu visuel est dès lors mauvais…

Le point positif

  • Ces nombreuses lettres nous mettent directement en relation avec ces anonymes qui ouvrent totalement leur coeur à de parfaits inconnus.

Les points négatifs 

  • Un livre à objectif financier
  • Une immersion un peu trop importante dans la vie privée des gens (sont-ils au courant que leur lettre figure dans le livre ?)
  • Voyeurisme
  • Les lettres ne sont pas justifiées …
  • Une couleur jaune insupportable et illisible

Ma note pour cette lecture : 4/20

Il est très difficile de juger du contenu de cet ouvrage et malgré de nombreux textes émouvants, on ne peut qu’être déçu. Ces lettres nous amènent de plus à plus à comprendre que nous évoluons désormais dans un monde voyeuriste où l’invitation de départ : « Ecrivez anonymement ce que vous n’avez jamais osé dire » devient totalement obsolète.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s