Sept, tome 4 : Tatoue-moi – Richard Scrimger

couv68868314
Auteur : Richard Scrimger (Collectif)
Éditions : Fleurus
Genre : Jeunesse / Aventure
Année de sortie : 2017
Première publication : 10 mars 2017

Disponible ici : 15,90€

Synopsis :

Bunny ne comprend pas pourquoi son grand-père lui a donné comme mission de se faire tatouer. En fait, bien des choses échappent à la compréhension de Bunny…

Une fois le tatouage réalisé, l’adolescent est accueilli à son grand étonnement par une bande de durs qui se tient dans un gymnase.

Il y apprend à se battre en compagnie d’un ancien champion de lutte et se lie d’amitié avec Jaden.

Même s’il n’est pas très intelligent, Bunny prend peu à peu conscience que ses nouveaux amis sont impliqués dans des histoires louches, voire dangereuses.

Des histoires qui mêlent drogues, armes, motards et policiers…

Mon avis sur la lecture :

Le synopsis de cette saga littéraire est très simple à comprendre. Un homme vient de décéder. Il est le père de cinq filles et grand-père de sept petits fils. Dans son testament, il laisse à chacun une enveloppe dans laquelle se trouvent les dernières volontés de leur aïeul.

Chaque tome sera accès sur l’un des petits-fils en train d’accomplir (ou d’échouer) la mission qui lui a été confiées. Chaque tome est écrit par un auteur différent autour d’un scénario unique. La saga est sortie en 2013, au canada. 4 longues années pour un tel chef-d’oeuvre sans que jamais je n’en entende parler, et vous ? Etes-vous aussi passé à côté de cette saga extraordinaire ?

Ce quatrième tome met en scène Bunny (Bernard). Ce petit-fils possède un léger retard mental et sa compréhension est très limitée. Il reçoit une mission très simple par son défunt grand-père, se faire tatouer. Ce qui semblait à la portée du premier « idiot » venu, va s’avérer être le début d’un scénario épique où se mêlent gangs, drogues, armes, …

J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans cet histoire à cause de son écriture. Le texte est écrit par Bunny lui-même. Il est donc tout à fait logique de retrouver un texte très imprécis, avec de nombreuses erreurs. Ce qui n’est malheureusement pas le cas. Le traducteur a très mal fait ton travail. Le texte original est écrit avec une syntaxe digne d’un enfant ayant des troubles mentaux et est rempli de fautes d’orthographe. En français, ce n’est absolument pas le cas, toutes les erreurs ont été corrigées. On se retrouve donc avec un texte écrit par un « abruti », mais sans la moindre erreur grammaticale ou de vocabulaire. C’est assez troublant.

Toutefois, après une petite cinquantaine de pages, on s’immerge totalement au côté de Bunny et on vit l’histoire en sa compagnie. Les rebondissements s’enchainent et l’auteur nous propose un scénario très atypique et rempli d’humour.

Ce roman permet également de nous sensibiliser sur certains points :

  • Le trafic de drogue, des armes à feu.
  • Le manque de structure et de soutien pour les familles qui ont un enfant avec une déficience mentale légère.
  • La notion de trahison, de respect, d’empathie, …

L’auteur est donc parvenu à aborder des thèmes « difficiles » à travers la bouche de notre héros, Bunny.

Il s’agit d’une saga de sept tomes, écrite par sept auteurs différents. Les mentions aux autres volumes sont parfaites et permettent ainsi une lecture des tomes dans l’ordre souhaité par le lecteur. J’ai d’ailleurs commencé à lire le 4ème tome avant le troisième.

Les points positifs

  • Un roman qui fait partie d’une saga événement.
  • Une écriture parfaitement maitrisée, pas évident quand il s’agit de reproduire ce qu’un enfant déficient vit.
  • Une intrigue très originale.
  • Un dénouement inattendu.
Le point négatif
  • La traduction qui met de côté l’authenticité du récit écrit par Bunny.

Ma note pour cette lecture : 20/20

Cette saga de 7 romans continue sur sa lancée. Le scénario commun est tout simplement parfait. Il nous permettra à nous, lecteurs, de voyager à travers le monde par l’intermédiaire d’une histoire de famille touchante et sentimentale.

Les tomes 5 et 6 sortiront en librairie dans quelques mois seulement (19 mai 2017) ! Et ils sont déjà disponibles en anglais (depuis 4 ans) pour les moins patients.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s