Tara Duncan, tome 6 : Dans le piège de Magister – Sophie Audouin-Mamikonian

couv21216939
Auteur : Sophie Audouin-Mamikonian
Éditions : Editions XO
Genre : Jeunesse (Jeune adulte), Fantasy
Année de sortie : 2008

Synopsis :

La jolie Tara, de son vrai nom Tara’tylanhnem Duncan, est à un tournant de sa jeune existence. Longtemps, elle s’est contentée de parer les machinations de Magister, le maître de la magie démoniaque, qui ne cesse de s’employer à dévaster sa vie.

Il a tué son père, il l’a contrainte à grandir cachée, a agressé ses amis, sans même parler de ses projets de devenir maître d’AutreMonde.

Mais aujourd’hui, Tara a quinze ans. Elle prend de plus en plus à coeur son rôle d’héritière de l’Empire. Elle en a assez d’être passive. Quand Magister tente de s’emparer de Selena, sa mère, dont il est amoureux fou, Tara prend une grande résolution.

Elle va passer à l’attaque. Elle va débusquer Magister et débarrasser AutreMonde de sa détestable influence et de la noirceur de sa magie. C’est le début d’une aventure où la guettent trahisons, périls et faux-semblants.

Mon avis :


Les chroniques concernant Tara Duncan se suivent et malheureusement se ressemblent.

Très rapidement, je vous rappelle ce que je considère comme étant la force de cette saga. Ce qui me permet de continuer la lecture de cette très longue série de 14 romans (dont un hors-série). L’intrigue du roman m’a permis d’être accroché de la première à la dernière page. J’avais, tout simplement, envie de connaitre le dénouement de ce sixième volet. Et je pense que très peu de lecteur affirmeront le contraire, c’est un roman très médiocre, mais qui mérite d’être lu de part la volonté irrépressible du lecteur de connaitre le dénouement de chaque roman, mais également résoudre la plus grande énigme, qui est Magister.

(Petite parenthèse au sujet de Magister. Je sais de qui il s’agit. Aucun spoiler, mais c’est assez flagrant. Je n’ai pas été vérifier, j’espère me tromper. Sans quoi, la saga n’aura vraiment plus aucun intérêt à mes yeux).

Abordons maintenant les points négatifs de ce roman.

  • Encore et toujours des attaques à l’encontre d’Harry Potter. Je ne suis pas contre le fait que l’auteur tente d’installer son roman dans l’esprit des français malgré le succès du sorcier anglais. Mais est-il nécessaire, dans chacun des romans, de critiquer ouvertement et directement l’époux de Ginny Weasley ? Cela commence à être très agaçant de votre part, chère Sophie.

 

  • Les notes de bas de page = Désastre. Encore une fois, l’auteure considère ses lecteurs comme étant des imbéciles. Je vais prendre un exemple très simple. Dans le texte, Fafnir (naine) lâche les propos suivants : « Par la barbe de ma mère ! ». Réponse de l’écrivaine : « Oui je sais, vous êtes beaucoup à m’avoir signalé que les naines se rasent dès qu’elles ont 100 ans. Mais, j’ai deux choses à vous dire. 1) Certaines naines se laissent pousser la barde. 2) C’est une expression. ET TOC !!! Un vrai manque de respect pour les lecteurs…

 

  • Des histoires d’amour sans queue ni tête. Les sentiments éprouvés par Tara, Robin, Fabrice, Moineau, … sont totalement fictifs. Nous sommes dans un mauvais épisode des feux de l’amour. « Je t’aime. Moi non plus. » « Je t’aime, mais quittons nous ». « Je ne veux pas te faire l’amour parce que je t’aime », … Un méli-mélo de sentiments… J’espère que ces derniers ne sont pas à l’image de l’auteure. Sinon la pauvre ne connait pas l’amour…

 

  • L’écriture est très pauvre, avec un vocabulaire très restreint. J’ai l’impression que Sophie Audouin-Mamikonian vise un public beaucoup plus jeune que dans les deux premiers tomes. Ce qui, finalement, est très logique dans la mesure où le public plus âgé apprécie de moins en moins Tara Duncan. Est-ce un choix voulu de l’auteure ? de l’éditeur ? Ou alors Sophie est-elle aussi mauvaise écrivaine qu’elle le laisse penser ?

 

  • Encore un roman centré sur un seul et unique personnage : Tara Duncan. Les rebondissements et les retournements de situation sont de plus en plus fréquents. Ce qui est le plus gênant, c’est que TOUT est prévisible. J’exagère…Seules les 3 dernières pages peuvent étonner.

 

  • Après 6 romans, j’ai l’impression de ne rien avoir appris sur l’intrigue principale : qui est Magister ? C’était la trame proposée par l’auteure dans le tome 1 et pourtant, elle n’occupe qu’une place minime dans ce sixième tome. Et même malgré cela, on peut déduire facilement qui est Magister… C’est de ma faute, j’aurai du lire ces romans quand j’étais plus jeune, plus naïf.

Remarque à l’intention de XO Editions

  • Bravo pour le travail accompli dans ce roman. Vous avez modifié énormément de choses dans la saga pour la rendre plus agréable à lire.
  • A la prochaine édition, n’hésitez pas à numéroter les romans. C’est très gênant d’avoir une collection complète où toutes les tranches sont identiques.
  • Pourriez-vous enlever « Petite soeur de Harry Potter » sur les quatrièmes de couverture ? 1) L’auteure revendique le fait que Tara existait avant HP (ce qui est totalement faux, mais bon, restez dans sa logique et parlez plutôt de grande soeur). 2) Vous trouvez vraiment qu’on peut associer Tara à Harry ? Nous ne sommes pas le 1er avril tous les jours, vous savez 🙂

Les points positifs

  • Une intrigue dont on a envie de connaître le dénouement à l’intrigue du roman.

Les points négatifs

  • Je ne vais pas en remettre une couche, si ?

Ma note pour cette lecture : 2/20

 

Fantasy Jeunesse / Jeune Adulte

Le Parfum des Mots View All →

Benjamin, 30 ans, passionné de lecture

Instituteur primaire dans une école primaire belge d'enseignement spécialisé (enfants avec troubles du comportement)

Ce blog me permet de partager mes appréciations livresques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

mautamau.wordpress.com/

Des petits mots pour exprimer l'humeur et les impressions d'une jeune active à Paris

📖 Fifty Shades of Books 📖

" Le livre est un morceau de silence dans les mains du lecteur. Celui qui écrit se tait. Celui qui lit ne rompt pas le silence " Pascal Quignard

Et toi tu lis quoi ?

Partager mes lectures au fil des saisons et de mes humeurs. Connaître et découvrir vos lectures. Et surtout rêver, créer, imaginer.

L'Antre Livresque

"Un livre est une fenêtre par laquelle on s'évade." Julien Green

L'invincible été de Lucie

#MonInvincibleEté

BLOG MEXIQUE ROTARY 2016-2017

/World exchanger/FRA-MEX/Ciudad Obregon

%d blogueurs aiment cette page :