Tara Duncan, Tome 1 : Les Sortceliers – Sophie Audouin-Mamikonian

-Mais… mais… tu es… tu es mort!
Le cadavre cilla.
-Ah bon? J’étais pas au courant! Mais comme j’ai mal partout, j’ai comme un doute.

couv61799927
Auteur : Sophie Audouin-Mamikonian
Éditions : Seuil
Genre : Jeunesse (Jeune adulte), Fantasy
Année de sortie : 2003

 

Synopsis : «Magister, le Maître des Sangraves, a décidé de s’emparer coûte que coûte de Tara’tylanhnem Duncan, dite Tara.

Afin d’échapper au maléfique  » Homme au Masque « , la jeune fille doit s’enfuir sur AutreMonde en compagnie de Manitou, son arrière-grand-père transformé en labrador par un sort malencontreux.

Sous la protection du fantasque Maître Chem, Haut mage du royaume du Lancovit, elle y découvrira les sortceliers, le malicieux Palais Vivant, les Vampyrs, les Chimères, les Harpies et toute une pléiade d’amis parfois… inattendus. Du royaume des Limbes où sévissent les démons au somptueux Palais impérial d’Omois, de la forteresse grise des Sangraves à l’île maudite des Roses Noires, Tara Duncan nous entraîne dans un univers peuplé de créatures fantastiques et baroques, à la découverte de son identité.

Dans les contes de fées, les princesses se font habituellement kidnapper, enfermer, à moitié rôtir par des dragons, marier à de gros poilus qui ont occis un ou deux monstres alors qu’elles sont amoureuses du « petit page, ensorceler, endormir pour un ou deux siècles, etc.

Alors l’une d’entre elles, la princesse Sophie Audouin-Mamikonian a décidé de créer une héroïne drôle et tendre, Tara Duncan, qui n’attend aucun preux chevalier, se défend très bien toute seule ou avec ses amis et, bien que parfaitement terrorisée, affronte les dangers d’AutreMonde avec une totale détermination.»

Mon avis :


J’ai repoussé cette lecture pendant presque 10 ans. J’avais la grosse angoisse de tomber sur une version ratée d’Harry Potter version française. N’étant pas un imbécile, il m’arrive de changer d’avis et après près de 500 pages, mon avis est très mitigé.

L’auteure certifie, dans un reportage, que Tara Duncan a été écrit avant Harry Potter. Que les éditeurs ne lui ont fait confiance qu’après le succès de J.K. Rowling. Et pourtant, dans les premières pages, Sophie Andouin-… critique ouvertement l’auteure britannique en affirmant que toutes les terminologies utilisées (sorciers notamment) étaient erronées et qu’il fallait plutôt dire sortceliers (un exemple parmi tant d’autres). Tout au long de ma lecture, je me sentais agressé, moi le grand fan d’Harry Potter.

Mes craintes se sont avérées justifiées 😦 L’écriture est relativement « mauvaise », où la terminologie utilisée n’est pas adaptée. Prenez le nom du Haut Mage Chem !!! Un nom à plus de 30 caractères, peut-être un moyen de gagner une ligne au manuscrit ?

Le problème ?

Je n’ai pas réussi à déposer ce roman avant de l’avoir fini. Malgré une écriture (mauvaise) mitigée, l’histoire est prenante, passionnante et emplie de suspense. Un peu long sur la longueur, mais on en redemande. Le tome 2 est déjà en cours !!!

Les personnages sont très chaleureux et l’on peut facilement s’identifier à l’un ou à l’autre. Même les « méchants » ont leur charme !!!

Je regrette toutefois que tout est prévisible et l’on peut prédire facilement ce qu’il se passera dans les 20-30 pages qui suivront.

Les points positifs

 

  •  Une histoire passionnante, captivante. On veut connaitre la suite (même si à 29 ans, et plus de 400 romans de Fantasy sous la dent, on arrive facilement à anticiper).
  • Des personnages très différents, chacun avec sa propre facilité.
  • Beaucoup d’humour
  • J’adore l’insolence de Tara Duncan

 

Les points négatifs

 

  • Des attaques directes contre Harry Potter (plus particulièrement J.K. Rowling).
  • Une écriture banale, mauvaise, certainement dû à un premier tome. Cela devrait s’améliorer dans les tomes suivants.
  • Une terminologie digne des plus grands navets français.

 

Ma note pour cette lecture : 14/20

Voici une note moyenne pour ce premier tome de Tara Duncan. Je dois vraiment apprendre à ne plus comparer le Fantasy Jeunesse à mon oeuvre de référence : Harry Potter.

Un commentaire

  1. Emi

    J’ai commencé cette saga il y a des années et je rejoins totalement ton avis ! C’est mal écrit, et en plus il y a des piques lancées à J.K. Rowling, mais d’un autre côté on veut quand même savoir la suite.
    En tout cas j’ai hâte de connaitre ton avis sur les autres tomes, pour ma part je me suis arrêtée au 9, le 10e étant dans ma PAL depuis sa sortie, je trouve que ça se dégrade considérablement à partir du tome 7. En espérant ne pas t’avoir découragé pour la suite… 😅

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s