Louca, tome 4 : L’espoir fait vivre – Bruno Dequier

Auteur : Bruno Dequier
Éditions : Dupuis
Genre : Bande dessinée
Année de publication : 2015
 

Synopsis :

Grâce à Louca (et un tout petit peu à Nathan, son coach-fantôme), l’équipe de foot du lycée Quanfrin est en train de réussir un exploit : faire un match nul contre les redoutables « Condors ».

Il faut dire que Louca a la rage, persuadé que son coéquipier Adel drague Julie, la fille de ses rêves !

Il ne se doute pas que, au bord du terrain, Julie commence à se poser des questions : sa meilleure amie, Chloé, qui adorait critiquer Louca à tout bout de champ, se met à lui trouver plein de qualités.

Serait-elle en train de devenir une rivale ? Il ne reste plus que quelques minutes à jouer quand le coach révèle le véritable enjeu du match : si l’équipe du lycée ne gagne pas, elle sera purement et simplement supprimée, et le terrain sera rasé pour faire place à un projet immobilier.

Plus que jamais la pression est sur Louca qui doit, une fois de plus, réaliser le match parfait !

 

Lecture sur Izneo :

Le 22 juin 2020, j’ai fêté mes 33 ans. Par l’intermédiaire de mon opérateur (Orange), j’ai eu droit à trois mois d’abonnement offerts afin d’utiliser la plateforme Izneo. Cette dernière offre, parmi d’autres, la possibilité, moyennement un paiement mensuel, de lire une infinité de bandes dessinées.

Capture d’écran 2020-06-22 à 21.16.20

Ce tableau permet, d’un simple coup d’oeil, de voir à quel point toutes les offres sont intéressantes. A peine 6,99€ pour 10 bandes dessinées (ou mangas, comics…) qui valent, individuellement, plus chères que l’abonnement. Pour les plus grands lecteurs, il suffira de passer à 9,99€ par mois afin de bénéficier de 4000 albums !!!

Mon avis :

Après un gros essoufflement dans le troisième volume, j’ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce quatrième album. Malgré une reprise de l’intrigue là où elle s’était arrêtée (à quelques minutes du terme du match le plus ennuyeux du monde), de nouveaux éléments viennent alimenter l’histoire d’une manière très inattendue.

J’ai l’impression que ce 4ème opus est plus réfléchi, où le texte est bien plus dense et conforme à ce que l’on retrouvait dans les deux premiers albums. On y retrouve également une bonne dose d’humour moins « lourde » et plus authentique. C’est, en effet, toujours un plaisir de s’identifier à Louca ou Nathan en fonction de celui que nous étions à leur âge (Beau gosse talentueux ou bon gars maladroit ?).

IMG_A68983200059-1

La dernière planche permet, de manière magistrale, de connaître les coulisses de la mort de Nathan. Un choc émotionnel n’est pas à exclure pour le lecteur qui n’espère qu’une chose, que la vérité surgisse le plus rapidement possible.

Les points positifs

  • Une intrigue principale originale où de nouveaux aliments la complexifient, à notre plus grand plaisir.
  • Cliffhanger à couper le souffle où l’on apprend, au tout dernier instant, qui est responsable de la mort de Nathan
  • Attachement aux personnages immédiats
  • Flashbacks judicieux et utilisés avec parcimonie

Le point négatif

  • Quelques lenteurs dans la première moitié où le match du siècle s’éternise encore.

Ma note pour cette lecture : 19/20  

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.