Children, T.2 – Miu Miura

Auteur : Miu Miura
Éditions : Omaké
Genre : Manga / Seinen
Année de publication : 2020
 

Synopsis :

Dans ce second et dernier tome, l’horreur continue de plus belle et Torû révèle enfin son vrai visage ainsi qu’un passé pour le moins trouble. Les apparences sont souvent trompeuses…

Capture d’écran 2020-09-28 à 12.49.36

POUR PUBLIC AVERTI !

Pour 3 millions de yens, une somme anormalement élevée, le jeune Tôru Igarashi, un étudiant, a accepté un petit boulot de six mois dans un orphelinat situé au fin fond des montagnes, pour s’occuper d’enfants et aider aux tâches d’entretien. Il y fait la connaissance de Sakurako, une jeune adolescente de 14 ans et du groupe d’enfants, un peu méfiants mais néanmoins plein d’énergie. Tout semble bien se passer jusqu’à ce qu’à la nuit tombée, cette ambiance joyeuse ne devienne malsaine et extrêmement sanglante ! Loin du monde, le cauchemar de Tôru ne fait que commencer. Les enfants deviennent d’incroyables machines à tuer, égorger, découper…

Children est la première série professionnelle de Miu MIURA, une jeune mangaka de Tokyo qui a débuté dans l’univers du manga underground.

POINTS FORTS (selon la maison d’éditions)

– Une histoire complète en 2 tomes…
– Un manga choc qui a provoqué le buzz à sa sortie chez Square-Enix en 2018 pour histoire dérangeante !
– Certainement le manga le plus gore et malsain de ces dernières années.
– 4 pages couleurs intérieures.

Capture d’écran 2020-09-28 à 12.49.47

Quoique logique pour une série courte, les événements s’enchaînent sans réel fil conducteur. Trop de précipitation.

Voici l’un des deux points négatifs que j’avais relevé dans le premier tome de cette duologie. Finalement, ce deuxième volume se résumé assez facilement. Un fouillis sans le moindre sens. Rien ne permettant au lecteur de se rattacher à un semblant d’intrigue ou de ligne conductrice.

Sans vouloir critiquer les lecteurs les plus sensibles, je ne suis plus parvenu à retrouver le côté angoissant et gore du premier volume. Le dernier tome de la série n’est, en effet, pas effrayant le moins du monde. Alors, quelques planches sont relativement sanglantes, d’autres tentent de provoquer quelques frayeurs, mais le constant est évident. Rien qui ne permettent de qualifier ce manga de « choc, gore ou malsain.

Le premier tome était parvenu à me tromper. Pas le second.

Ma note pour cette lecture : 4/20 

Ehjt9rmXsAUTqi4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.