Journal de bord #131 : Build King, Chapitre 1 – Mitsutoshi Shimabukuro

Je vous retrouve aujourd’hui pour un rendez-vous livresque qui me plait de plus en plus, Journal de bord.

Le principe est simple. Il s’agit de vous présenter en quelques lignes, sous la forme d’un journal intime, mes réflexions au sujet d’un livre qui ne se prête pas à une chronique « classique » (format inadéquat, peu de choses à dire, soucis d’éviter les répétitions…)

Capture d’écran 2021-01-03 à 15.40.41

Cela fait quelques semaines que je repousse la lecture du petit derniers ayant rejoint la grande famille du Weekly Shonen Jump ! Le résumé ne me plaisait pas vraiment et je n’avais pas vraiment confiance en ce petit garçon ayant une apparence qui me semblait trop « gamine » à mon goût. Finalement, il s’agit d’une merveilleuse série qui dénote totalement avec les succès actuels.

IMG_4745

Le mangaka est un bosseur ! Contrairement à toutes les séries qui réussissent à l’heure actuelle, je n’ai pu que constater le boulot monstre accompli dans ce premier chapitre d’une soixantaine de pages. Admirez les détails dans les décors !!! Pas de blanc, pas de gros plans, mais uniquement des planches bien remplies et sublimes à regarder. Cela me rappelle que seul Eiichiro Oda parvient à proposer un tel contenu depuis maintenant plus de 22 annnées. Espérons que Mitsutoshi Shimabukuro n’essaie pas de nous rallier à sa cause avant de retomber dans la facilité utilisée par tous les autres.

IMG_4746

Je n’étais pas convaincu par la simplicité du scénario, mais la lecture de ce très long chapitre m’a fait totalement changer d’opinion. J’apprécie beaucoup la ligne conductrice de la série et parfaitement mise en scène à l’aide de deux personnages forts et uniques. Les valeurs qu’ils véhiculent sont très proches de celles que j’inculque à mes enfants et c’est une très belle surprise de constater que l’amour, l’entraide et le respect soient aussi bien mis en avant dans un manga.

IMG_4747

Ce premier chapitre introduit une intrigue dont on ne sait finalement pas grand chose. Car même si l’on devine ses grandes lignes, le flou reste total quant aux prochaines péripéties qui attendent nos deux jeunes héros. Ayant longtemps hésité à faire mes études dans une école d’architecture, j’ai passé un très bon moment à découvrir les bases de constructions inconnues et atypiques comme on peut très bien le constater dans les cases que je vous présente dans cet article.

IMG_4748

J’apprécie aussi la manière dont les « méchants » sont représentés. En toute simplicité et sans esbroufe. A aucun moment, le mangaka essaie d’en mettre plein la vue ni même de tenter de faire peur à son lectorat. Je retrouve, dans une moindre mesure, un jeune Akira Toriyama dans la simplicité de ses dessins. Une très belle entrée en matière qui, je l’espère, subira un sort plus favorable que les nouveautés du Jump de ces dernières années.

IMG_4749

Auteur : Mitsutoshi Shimabukuro
Parution : Weekly Shonen Jump du 15 novembre 2020
 
Ce chapitre est disponible gratuitement sur le site officielle du WSJ : Manga Plus
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.