My Hero Academia, T.6 : Frémissements – Kohei Horikoshi

Auteur : Kohei Horikoshi
Éditions : Ki-oon
Genre : Manga / Shōnen
Année de publication : 2016
 

Synopsis :

Pris pour cible par un super-vilain, Izuku est secouru de main de maître par son idole en personne ! Il découvre alors qu’All Might, très diminué par une ancienne blessure, ne peut plus utiliser son alter que trois heures par jour…

Aussi, lorsque son camarade Katsuki est attaqué quelques instants plus tard, son sang ne fait qu’un tour : malgré sa terreur, il se précipite à la rescousse du jeune garçon !

Témoin de cet acte de bravoure, All Might décide de faire d’Izuku son successeur. Après un entraînement drastique, notre apprenti héros réussit à intégrer le prestigieux lycée Yuei, mais il y a un hic : impossible pour lui de maîtriser le One for All, le pouvoir hérité d’All Might…

La nouvelle génération de super-héros du Shonen Jump débarque enfin !

Capture d’écran 2020-11-07 à 16.04.02

Je ne parviens à pas à accrocher à My Hero Academia. J’ai même tenté de regarder les dix premiers épisodes de la série, sans parvenir à aller au-delà du cinquième tant j’ai été très déçu de la personnalité des personnages. Alors que je n’appréciais pas le côté pleurnichard du jeune héros, successeur de All Might, il est encore davantage mis en avant dans l’animé. Je me limiterai donc à la lecture de l’oeuvre de Kohei Horikoshi.

Ce sixième volume est au même niveau que les précédents, le niveau 0. J’ai l’impression de « vivre » une aventure décousue, sans réelle structure, où j’ai pris pleinement conscience que les dizaines et dizaines de personnages, dont j’ai du me coltiner la présentation pendant quatre volumes, ne servent strictement à rien ! Le pire est peut-être cette impression de plagiat qui ne me quitte plus depuis ma comparaisons d’images dans la chronique du tome précédent. En étant bien attentif, je retrouve énormément de planches qui suivent la construction de l’oeuvre d’Eiichiro Oda.

Je ne suis pas, non plus, parvenu à comprendre quelle était la ligne conductrice de My Hero Academia. S’agit-il de suivre l’histoire banale de ce gamin sans pouvoir jusqu’à ce qu’il parvienne à maîtriser le pouvoir transmis par son maître et sur le point de mourir, le tout agrémenté de quelques méchants qui viennent casser le rythme inexistant ?

Ma note pour cette lecture : 4/20 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.