The Quintessential Quintuplets, T.1 – Negi Haruba

Auteur : Negi Haruba
Éditions : Pika
Genre : Manga / Shōnen
Année de publication : 2020
 

Synopsis :

Fûtarô, un lycéen brillant mais fauché, décroche un petit boulot de rêve : professeur particulier pour une famille fortunée.

Or, le garçon déchante lorsqu’il réalise que ce n’est pas un élève qu’il va devoir gérer, mais des quintuplées aussi belles que cancres à souhait…

Entre Ichika la désordonnée, Nino la protectrice, Miku la réservée, Yotsuba la joviale et Itsuki la susceptible, Fûtarô va devoir prendre son courage à deux mains pour relever le défi que représentent les sœurs Nakano?!

 

Capture d’écran 2020-07-26 à 10.51.49

La toute première page m’a permis de comprendre quel était le dénouement final de cette série originale. Le héros de l’histoire va marier l’une des cinq soeurs quintuplées. Malgré cette introduction déroutante où l’on se demande où se situe l’intérêt de lire un manga dont on connait déjà la fin, je me suis laissé emporté par cette nouvelle licence et son humour maîtrisé et atypique.

Le synopsis est suffisant pour résumer ce que l’on retrouver à l’intérieur de ce premier tome. Un élève exemplaire et fauché tente de venir en aide à cinq jeunes filles qui vont lui mener la vie dure. Ce premier volume effleure chaque personnage et j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir la personnalité forte, mais différente, de chacune des quintuplées. Etant moi-même enseignant (auprès d’enfants de l’enseignement spécialisé qui ne veulent rien apprendre), je me suis facilement identifié à celui qui nous devrions tous appeler Héros.

L’humour est décalé, atypique et parfaitement maîtrisé. Chaque personnage possède son caractère et ses rêves et j’ai pris un malin plaisir à essayer de déceler celle qui fera chavirer le coeur de notre pauvre lycéen. Ceci n’est pas un spoil, mais je miserais bien une petite pièce sur la petite « démone » de la bande.

Les dessins sont sublimes, même si l’on regrette l’absence de couleurs (qui permet de mieux différencier les soeurs dans l’animé). L’auteur semble moins pervers que ses confrères mangakas dans le sens où les allusions sexuelles sont peu présentes malgré les courbes généreuses de ces cinq héroïnes. Je suis toujours étonné de la beauté des personnages quand on sait que le dessinateur est japonais.

Capture d’écran 2020-07-26 à 10.48.39

Tu t’en vas ?

Capture d’écran 2020-07-26 à 10.49.07

 

Les points positifs

  • Une nouvelle licence atypique, étonnante et originale.
  • Une intrigue parfaitement introduite. Les bases sont posées. Voyons la suite.
  • Des quintuplées très différentes. On s’imagine parfaitement les personnages.
  • Des dessins sublimes et respectueux du corps humain.

Le point négatif

  • /

Ma note pour cette lecture : 20/20  Coup de coeur 💖 💖 💖 💖 💖 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.