Dernières lignes #6

En cette année 2021, je tiens à respecter ma résolution non tenue de 2020 de publier d’autres articles que des chroniques littéraires. Cela permettra à mon blog de se diversifier davantage, mais aussi de proposer un contenu plus régulier.

Je vous retrouve aujourd’hui pour un rendez-vous livresque que j’ai créé le 12 janvier 2020 et que j’affectionne pour son côté atypique, Dernières lignes.

Le principe est simple et je vous invite à vous prêter à l’exercice. Chaque dimanche, je vous citerai les dernières lignes d’un livre de ma bibliothèque. Il n’existe aucune contrainte quant au choix du livre, qu’on l’ai déjà lu ou que l’on prévoit de le faire. Il suffit de faire un choix !

Dernières lignes #6

La douleur fut si immédiate et détestable que Lisbeth s’arrêta net, incapable de bouger. Une partie d’elle voulut courir les rattraper. Elle voulut prendre le panneau en tôle et utiliser le bord tranchant pour couper la tête à Erika Berger. Elle n’en fit rien, tandis que les pensées fusaient dans sa tête. Analyse des conséquences. Elle finit par se calmer.

Salander, quelle conne tu fais, c’est nul, se dit-elle à voix haute.

Elle tourna les talons et rentra à son appartement rutilant. Elle passait Zinkensdamm quand la neige commença à tomber. Elle jeta Elvis dans un conteneur à ordures.

838_millenium_1_couverture_livre

Millénium, T.1 : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes – Stieg Larsson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.