Animeland #232 – Un magazine français…

Cela fait quelques semaines que je me suis lancé dans la lecture de magazines consacrés aux mangas. N’ayant pas les moyens financiers d’en importer directement du Japon (20€ pour un livre qui coûte 2,5€…), je me suis contenté d’aller dénicher ce que l’on trouve sur le marché francophone.

Avant de vous présenter mon bilan décevant sur le 232ème numéro d’AnimeLand, je vous le présente rapidement !

Sommaire

scanner-24-oct.-2020-acc80-17.27

Un sommaire visuellement bien présenté, mais qui présente un contenu trop dense et trop dispersé. Le nombre impressionnant de « titres » traduit une volonté de proposer beaucoup de contenu. Toutefois, il suffit de regarder les numéros de pages pour constater que chaque « sujet » est souvent bouclé en 2, 3 ou 4 pages.

Le Dossier : Le renouveau du Shônen

Notre dossier qui saluait le renouveau tournait au cortège funèbre ! Plutôt que de l’annuler, cette curieuse conjonction nous a amenés à nous interroger : qu’est-ce, au fond, un shônen ?

Du propre aveux du directeur éditorial, la fin de nombreuses séries, pourtant prévues pour durer, a été annoncée au cours des dernières semaines et implique donc un paradoxe entre le titre du dossier du trimestre et son contenu. Malgré de bons articles, le contenu de ce dernier est relativement banal et n’a pas réellement capté mon attention.

Mon avis sur AnimeLand #232

Ce qui m’a le plus choqué dans ce magazine, c’est l’absence de justification de l’intégralité du texte dans ce dernier. C’est assez étonnant que le responsable éditorial ne l’ait pas remarqué tant c’est horrible visuellement.

Ce qui m’a le plus choqué dans ce magazine, c’est l’absence de justification de l’intégralité du texte dans ce dernier. C’est assez étonnant que le responsable éditorial ne l’ait pas remarqué tant c’est horrible visuellement. La comparaison de ces dernières lignes avec le paragraphe précédent (barré) est flagrante.

Trois raisons peuvent expliquer cette absence de justification du texte :

  1. Il s’agit d’un choix volontaire de la part des responsables. Dans ce cas, il s’agit, selon moi, d’un mauvais choix tant cela se remarque au premier coup d’oeil.
  2. Les responsables du magazine sont aveugles ou sont adeptes d’un travail bâclé sans belles finitions.
  3. La personne chargée de mettre en page le texte est incapable de justifier un texte.

Vous pourriez penser que je m’attarde sur un sujet « sans importance ». Et pourtant en ce qui me concerne, cette incompétence m’empêche de profiter à sa juste valeur le contenu des articles. Malgré cela, je constate une cohérence dans la mesure où les textes proposés se sont pas d’une grande qualité. Tournures de phrases, choix des sujets, paragraphes peu aérés, l’obstination à publier un contenue « dépassé »…

Alors qu’un contenu irréprochable aurait pu combler les lacunes visuelles, ce 232 numéro d’AnimeLand met en avant une équipe de bras cassés qui se contentent du minimum syndical. Je comprends mieux pourquoi l’entreprise fait appel aux dons afin de sauver leur entreprise de la faillite.

L’aventure AnimeLand n’aurait jamais pu voir le jour sans le soutien de ses lecteurs, grâce à qui le magazine continue de vivre depuis toutes ces années. Aussi, après ces 232 numéros, il était normal que nous vous proposions d’aller plus loin dans cette grande aventure qu’est l’animation en vous proposant de nous soutenir en vous abonnant !

Je suis favorable aux démarches publicitaires. Beaucoup moins quand il s’agit de supplier aux personnes de s’abonner au magazine. J’estime, pour ma part, que le succès d’un magazine est consécutif à la qualité de son contenu et non pas grâce à une compagne agressive de récolte de fonds.

X-2

« Un magazine français… »  Cette accroche n’était pas un compliment. J’espère que ma déception n’est pas représentative du marché francophone. Je me suis d’ailleurs abonné à quelques magazines (français et japonais) en espérant ne pas être autant déçu que par AnimeLand.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.