Pablo sans réseau – Alexandre Pascal et Nathalie Mottier

Auteur / Illustratrice : Alexandre Pascal / Nathalie Mottier
Éditions : Chérubins
Genre : Jeunesse
Année de publication : 2019
 

Synopsis :

Qu’il est agréable de recevoir des cadeaux, surtout s’ils sont bien choisis !

Pablo, ado, accro aux écrans a une petite idée sur la question…

 

Remerciements :

Je remercie chaleureusement les éditions Chérubins d’avoir accepté de m’envoyer le PDF de ce roman jeunesse dans le cadre d’un partenariat via la plate-forme Simplement.Pro.

 

Mon avis :

La proposition est grandiose et parfaitement adaptée à ce que nous rencontrons de plus en plus dans notre société. Si vous lisez cet article, c’est que vous êtes également concerné par cette addiction aux écrans et j’espère, sincèrement, que vous en êtes conscient. J’avais vraiment hâte de découvrir cet album et découvrir les aventures de ce jeune garçon qui, accro à son téléphone portable, se retrouve « coincé » dans une ville sans le moindre réseau.

Malgré un sujet très en vogue, l’auteur m’a donné l’impression de ne pas vraiment connaître les générations visées par son roman. Je ne comprends pas comment il est arrivé au constat qu’un jeune (9 à 16 ans) puisse être aussi ignorant qu’il le prétend à travers le héros de son intrigue. Et cela a impliqué une incidence directe sur ma lecture où l’immersion était de plus en plus difficile.

Par contre, la signification de ce qu’elle appelle cassette m’échappe tout à fait.

Comment croire cet adolescent ne sache pas ce qu’est une cassette alors que ma fille de 6 ans et la totalité de mes élèves (5 à 12 ans) et moi-même (Hé oui, je ne suis pas un ancêtre !) en utilisent encore aujourd’hui ou du moins en connaissent son fonctionnement ?

Si je devais donner un seul conseil à l’auteur ? Ce serait de passer quelques heures dans un magasin de jouets. Il serait très surpris de constater que les écrans sont très rarement choisis et que les parents favorisent les jeux de société, puzzles, jeux collaboratifs, … Alors que ce roman dénonce la surconsommation des écrans, il aurait été judicieux, à mon goût, de laisser, dès le départ, une porte ouverte et éviter d’insinuer qu’il s’agit d’une problématique « universelle ».

Alexandre Pascal est un auteur courageux. Ce dernier n’a pas eu peur de dénoncer le laisser-aller de certains parents face à l’addiction de leurs enfants aux écrans. Moi-même père de deux enfants, je n’hésite pas à reconnaître avoir régulièrement recours à quelques astuces « sadiques » et de diversions variées afin de les éloigner de ces maudits écrans tout en étant conscient que cela va à l’encontre de leur quotidien (visite chez mamy, utilisation des tablettes et du tableau interactif à outrance à l’école, …).

Malgré quelques réserves sur l’écriture, pas assez fluide à mon goût, j’ai beaucoup aimé l’écriture du texte au présent ce qui permet au texte de dépasser le stade du roman et d’en faire une expérience de vie partagée par le narrateur lui-même.

Les points positifs

  • Une narration au présent et à la première personne.
  • Problématique actuelle
  • Prise de conscience de certains excès de notre société.

Les points négatifs

  • Les dialogues ne sont pas assez mis en avant. Pourquoi ne pas avoir utilisé le tiret ?
  • Une plume brute et qui manque de finesse.

Ma note pour cette lecture : 14/20

 

Faisons gagner la vie !

En cette année 2020, j’ai souhaité renouveler ma volonté de soutenir le Télévie (lutte contre la leucémie et le cancer). L’année 2019 s’est soldée par un don personnel de 2000€. En ce début d'année, j’instaure un moyen qui vous permettra, sans aucune obligation, de prendre part à cette initiative en faisant un don de 0.10€.

€0,10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.