Louis, dresseur de dinosaures – Magali Santos

Auteur : Magali Santos
Éditions : Autoédité
Genre : Jeunesse
Année de publication : 2020
 

Synopsis :

Louis est un jeune collégien passionné de foot et un fils exemplaire. Lors d’une brocante avec ses parents, il découvre une vieille malle dans le garage. Elle contient un mystérieux carnet rempli de note et de dessins énigmatiques.

 

Un secret de famille est dévoilé et Louis va enfin rencontrer son grand-père, qui vit sur une île isolée, Dinosauria.

 

L’adolescent apprend qu’il est l’un des trois futurs gardiens de l’île et vit une folle aventure dans le monde merveilleux des dinosaures !

Remerciements :

Je remercie chaleureusement Magali Santos de m’avoir envoyé son livre dans le cadre d’un partenariat via la plate-forme Simplement.Pro.

 

Mon avis :

Jurassic Park est l’un des films que j’apprécie le plus. Je trouve que ces créatures sont magnifiques et tellement opposées à toutes les espèces qui peuplent actuellement notre planète.

Depuis mon plus jeune âge, j’adore les dinosaures au point d’avoir encore aujourd’hui, à portée de main, les figurines qui m’accompagnaient quand je prenais un bain et qui pouvait durer des heures entières. Alors, quand je tombe sur un texte évoquant l’existence d’un monde mystérieux et tenu secret peuplé de dinosaures, je ne peux qu’espérer qu’il s’agit de la vérité.

— Je l’ai eu au téléphone hier soir, il nous attend. C’est maintenant ou jamais. Ta mère se fera un sang d’encre, mais c’est pour la bonne cause. Je lui ai laissé un petit mot pour qu’elle sache où nous sommes. Tu as le droit de le rencontrer et de choisir ton destin qui est de suivre, ou non, ton héritage. Je me frotte les yeux et bâille.

Je ne m’y attendais pas du tout, à cette immersion totale qui m’a submergé après la lecture de ces quelques lignes (ci-dessus-. Magali Santos est parvenue, avec une aisance incroyable, à me transporter dans son univers au côté de ce jeune garçon sur le point de découvrir le lourd fardeau (ou plutôt bénédiction) de sa famille, son héritage.

L’écriture est maîtrisée, juste, authentique et tellement simple. L’auteure est parvenue à nous convier sur cette magnifique île peuplée de dinosaures, comme si nous étions aux côtés du Louis sans oser imaginer un seul instant que nous sommes en train de lire une fiction. A partir du moment où l’on se pose sans arrêt la question « Et si c’était vrai ? », le doute est absolu et les questions fusent : « Et si Magali Santos a été témoin de l’existence de cette île ? » « Comment se rendre à l’emplacement de l’île ? » « Quelles sont les espèces de dinosaures qui vivent encore dans le plus grand anonymat ? » …

— Dinosauria ? C’est le nom de l’île ?

Les termes utilisés sont parfaitement adaptés au public visé et permettent ainsi de ne pas se perdre dans les habituels noms complexes et sans réel sens pour les jeunes lecteurs.  Magali Santos nous propose un texte simple, compréhensible de tous et empli d’une magie insaisissable. Il s’agit d’un roman dont l’intrigue avance avec une vitesse effrénée, idéale pour permettre au lecteur de s’intéresser à ce qui compte le plus dans un roman, le plaisir.

Le dénouement final est brutal et inattendu. Trop brutal quand il s’agit d’un roman destiné à la jeunesse. Les lecteurs sont mis devant le fait accompli et sont laissés dans un sentiment d’abandon sans aucune possibilité de se projeter dans une probable suite. S’agit-il d’un roman One Shot ? S’agit-il d’un roman d’introduction à d’autres livres ? J’adore, moi l’adulte de 32 ans, cette espèce de sadisme et qui me met « hors de moi », mais je doute que cela soit un choix judicieux quand il s’agit d’un roman jeunesse.

Les points positifs

  • Une plume simple, talentueuse et humaine.
  • Un univers atypique accompagné d’une magie indescriptible et insaisissable.
  • Une intrigue qui avance rapidement et va à l’essentiel. Il s’agit d’un texte plein où le lecteur ne s’ennuie pas une seule seconde.

Les points négatifs

  • Le dénouement final brutal, où le lecteur peut se sentir « abandonné ».

Ma note pour cette lecture : 18/20

Faisons gagner la vie !

En cette année 2020, j’ai souhaité renouveler ma volonté de soutenir le Télévie (lutte contre la leucémie et le cancer). L’année 2019 s’est soldée par un don personnel de 2000€. En ce début d'année, j’instaure un moyen qui vous permettra, sans aucune obligation, de prendre part à cette initiative en faisant un don de 0.10€.

€0,10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.