Astérix, tome 3 : Astérix et les Goths – René Goscinny / Albert Uderzo

Auteurs :  René Goscinny et Albert Uderzo
Éditions : Dargaud
Genre : Bande-dessinée
Année de publication : 1992 (Réédition de 1963)
 

Synopsis :

Panoramix se rend dans la forêt des Carnutes pour sa réunion annuelle des druides. Il gagne le prix du druide de l’année mais il se fait capturer par les Goths qui l’emmènent en Germanie pour utiliser ses pouvoirs afin d’envahir Rome et la Gaule.

Astérix et Obélix doivent aller le sauver.

Mon avis :

Une fois encore, je suis agréablement surpris par les surprises que me réserve ce troisième opus des aventures d’Astérix. J’étais persuadé que la réunion annuelle des druides faisait partie de Astérix et la serpe d’Or ». Vous aussi, non ? Allez ! Avouez que je me sente moins seul !!! Obélixxxxxxxx, va t’occuper de ceux qui ne sont pas d’accord ;-).

Je pense que le film Astérix et Obélix contre César a fait beaucoup plus de mal que de bien pour les amateurs de la bande dessinée. On comprend le choix d’utiliser quatre BD pour en faire un film unique (sans quoi il n’aurait pas fait plus de 15-20 minutes à l’écran) mais on prend pleinement conscience de la force des médias audiovisuels face aux livres quels qu’ils soient.

Je viens donc de passer une demie-heure extraordinaire à me fendre de rire devant ces deux gaulois qui enchainent les bourdes nonchalamment. J’apprécie particulièrement le soin apporté aux personnages secondaires, du moins tous les « non gaulois ».

Résultat de recherche d'images pour "Astérix chez les Goths"

On ne peut que regretter le manque d’intérêt par les gaulois « secondaires », plus particulièrement ceux du village des irréductibles. Excepté le barde, les personnages semblent bâclés, changent souvent de particularités physiques et ne ressemblent absolument pas à ceux que nous connaissons aujourd’hui. L’on vient même à se demander comment sont organisées les défenses sachant que Panoramix est absent du village pour une très longue durée ?!?

Résultat de recherche d'images pour "Astérix chez les Goths"

Cela reste un agréable moment de lecture sans aucune prise de tête. Les allusions historiques sont subtiles mais maîtrisées où Astérix et Obélix sont au centre de la BD, ce qui manque cruellement depuis la reprise de Ferri et Conrad en 2013.

Les points positifs

  • Une intrigue sans prise de tête où l’histoire rejoint l’actualité (de l’époque).
  • Humour simple et efficace.
  • La nonchalance d’Astérix et Obélix face aux dangers.
  • Des bagarres, des sangliers et de la potion magique !

Le point négatif 

  • Le manque de « cohérence » dans le village gaulois. Les personnages changent de physique, d’emplacement ou même encore de rôle dans l’histoire.

Ma note pour cette lecture : 18/20

Chroniques d’autres blogueurs :

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.