Les carnets de Cerise, tome 3 : Le dernier des cinq trésors – Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Auteurs : Joris Chamblain / Aurélie Neyret
Éditions : Soleil (Métaphormose)
Genre : Bande-dessinée / Aventure
Année de sortie : 2014
 

Synopsis :

Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commence à écrire ses carnets !

Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux…

Cette fois, elle s’intéresse à Sandra… Son atelier de reliure regorge d’ouvrages anciens. Mais il en est un qu’elle n’a jamais réparé. Pourquoi ? Savait-elle seulement qu’il était là ? Et quels sont ces cinq trésors lies à la vie de la jeune femme ?

Cerise, Line et Erica vont suivre ensemble ce jeu de piste, cette enquête à tiroirs, pour tenter de rendre à Sandra ce qu’elle a perdu, il y a tant d’années…

Mon avis :

Cerise, 11 ans vient de recevoir l’autorisation de sortir le week-end avec ses copines… Mais dans quel monde vit le scénariste Joris Chamblain ? Croit-il vraiment que des parents puisse laisser leur fille de 11 ans partir en vadrouille toute une journée en plein hiver et sous la neige ? Ce manque de réalisme est flagrant et rend l’intrigue beaucoup moins crédible, même si Cerise avoue tout à sa maman et obtient sa bénédiction…

Cerise 3.4

Je pense avoir été trompé par les intrigues des deux premiers albums tant je ne me rappelle pas avoir dénoncé des illustrations très moyennes. Alors que je suis certain de ne jamais être en mesure de faire de tels dessins, je suis moins attiré par les traits des personnages. Pas un seul personnage n’est représenté deux fois de la même manière. Tantôt une tête ronde, tantôt elle devient ovale ou même encore carrée. L’environnement n’est pas représenté de la même manière d’une bulle à une autre (un arbre se déplace, une porte se retrouve décalée ou bien encore un bijou adore se la jouer Cloclo : « Ça s’en va et ça revient… »).

CarnetsCeriseT03-p01-80+Endpapers.indd

Malgré ces défauts, les plus jeunes n’auront aucune difficulté à s’immerger dans cette histoire plus enfantine que dans les précédents albums. Tout est simple à comprendre et même si l’on peut facilement deviner les intentions, on aime se laisser surprendre par les touches d’émotions et les quelques rebondissements.

Cerise 3.1

Je sais qui je vais pouvoir contacter afin de représenter une prise murale ! Je trouve que le rendu est nettement mieux que toutes les nombreuses « fautes » (couleurs, traits, …) présentes sur la planche (ci-dessus). A moins que ce ne soit un sapin magique qui perd ses guirlandes oranges pour les récupérer ensuite en rouge ?!? C’est dommage qu’en une lecture, je me suis rendu compte d’erreurs oubliées par ceux qui ont travaillé six mois sur cette BD.

 

Le point négatif (en supplément)

  • Les remerciements en début de BD. Beaucoup trop longues et qui ne veulent plus dire grand chose. Tellement de personnes que l’on connait pas remerciées alors que les auteurs ne se remercient pas mutuellement…

Ma note pour cette lecture : 5/20

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.