Boule & Bill, tome 40 : Bill à facettes – Cazenove / Bastide

Auteurs : Christophe Cazenove et Jean Bastide
Éditions : Dupuis
Genre : Bande dessinée
Année de publication : 2019
 

Synopsis :

Boule est un petit garçon joyeux, espiègle, pas très travailleur mais extrêmement malin.

Et Bill, c’est son chien… Mais pas n’importe quel chien ! Un coquin de cocker adorable, hilarant, menteur, parfois réfractaire au bain mais avec un coeur gros comme ça !

Autant de facettes de Bill, drôles, touchantes, et souvent à l’origines d’aventures rocambolesques entre les deux amis, mises à l’honneur dans ce 40e album de la série !

 

Mon avis :

A ma plus grande déception, ma chronique se calque au mot près sur celle du 38ème tome.

Résultat de recherche d'images pour "Boule & Bill 40"

Après de nombreuses années à avoir délaissé la bande dessinée, je me lance dans la relecture des BD qui ont bercé mon enfance. Astérix, Gaston, Les tuniques bleues et bien plus récemment Boule & Bill dans sa deuxième édition.

Il faudra que je relise les premiers tomes de Roba qui me permettront de savoir si cet humour dont je me rappelle aujourd’hui n’était pas consécutif à mon jeune âge. Ce 40ème volume m’a énormément déçu tant les gags sont d’un autre âge, dépassés et sans réelle situation où je suis plié de rire.

Une planche. Un gag. Une formule qui devrait fonctionner ! Malheureusement, après 37 album, les chutes ne sont pas originales, ne traitent pas de sujets d’actualité et l’on se retrouve plongé dans les mêmes situations qu’il y a 20 ans !!! Rien d’innovant même si l’on peut tomber sur de bonnes idées.

Bill (le chien) a radicalement changé de comportant. Autant il pouvait se montrer « destructeur », autant il est devenu, pour la majorité des planches, très discipliné et amoureux de son maître Boule au point d’être devenu plus proche d’un légume que le chenapan que l’on aimait tant.

Je trouve également dommage que la reprise par Cazenove et Bastide est très décevante à cause des dessins totalement calqués sur ceux de Roba sans essayer d’apporter des améliorations. Les couleurs restent très simples et la faiblesse des gags nous oblige à chercher une compensation par les décors sans que l’on ne parvienne à la trouver.

Quand on prend le parti de créer une toute nouvelle édition après le départ de Roba, il faut au moins faire l’effort de ne pas plagier ce qui a été avant pour apporter un contenu original !

Le point positif

  • On apprécie retrouver les personnages qui nous accompagnent depuis 60 ans !

Ma note pour cette lecture : 3/20  

J’avais hâte de (re)découvrir une série qui m’a accompagné toute mon enfance pour finalement me trouver avec une succession de gags qui manquent d’originalité et qui se calquent intégralement sur ce qui a été fait par Roba sans aucune recherche d’améliorations.

 

 

Faisons gagner la vie !

En cette année 2020, j’ai souhaité renouveler ma volonté de soutenir le Télévie (lutte contre la leucémie et le cancer). L’année 2019 s’est soldée par un don personnel de 2000€. En ce début d'année, j’instaure un moyen qui vous permettra, sans aucune obligation, de prendre part à cette initiative en faisant un don de 0.10€.

€0,10

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.