Dernières lignes #4

Coucou à tous les lecteurs et lectrices qui passeront par ici !

Je vous retrouve aujourd’hui pour un rendez-vous livresque qui n’a jamais mieux porté son nom : Dernières lignes. Le principe est simple et je vous invite à vous prêter à l’exercice :

Chaque semaine, je vous citerai les dernières lignes d’un livre qui m’appartient en essayant, quand cela est possible, de ne pas choisir les romans où l’explicit viendrait à gâcher une future éventuelle lecture.

Dernières lignes #3

couv12342156

Quand ils se séparèrent, il la regarda dans les yeux : « Laurie, que les choses soient claires. Je ne suis pas un play-boy. Je suis follement amoureux de toi et je suis prêt à attendre le temps qu’il faudra.

  • Je ne le mérite pas, dit Laurie.
  • Mais si. Et tu me diras quand le moment sera venu. »

Mary Higgins Clark est l’auteure qui m’a permis de comprendre que la lecture était avant tout un plaisir et qui ne m’a plus quitté ces 25 dernières années. C’est avec une immense tristesse que j’ai appris sa disparition le 31 janvier 2020 et il me faudra un certain temps avant lire les tout derniers romans de la Reine du suspense présents dans ma PAL.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.