Nutty Banquet – Collectif

Auteurs : Lancelot Sablon / Sylwen Norden / Grégory Covin / Simon le Brigand / Céline Saint-Charle / David Turambar Kolacinski/ Jules Edmond-Abel / Anne-Laure Guillaumat
Éditions : Nutty Sheep
Genre : Recueil de nouvelles / Fantasy
Année de publication : 2020
 

Synopsis :

La Fantasy est riche en aventures, hauts faits et drames, mais il est trop rare de voir ses héros et ses monstres se rassembler autour d’un bon repas, qu’il soit pantagruélique ou empoisonné.

Ne dit-on pas, pourtant, que la bouffe adoucit les mœurs ?

Aujourd’hui, ce sont les contours d’une dizaine de banquets qui se dessinent… À la chaleur d’un feu de camp, dans l’atmosphère étouffante d’une grande halle ou autour d’un pique-nique, les festivités marquent la fin d’une ère ou le début d’une autre, mais elles le font toujours avec goût – quant à savoir qui goûte, c’est une autre histoire.

Note : les recettes évoquées ou décrites à l’intérieur de cet ouvrage ne devraient en aucun cas être imitées à la maison, et ce pour des raisons évidentes. Les auteurs, autrices et l’anthologiste déclinent toute responsabilité en cas de tentative (à fortiori si celle-ci est couronnée de succès).

Remerciements :

Je remercie chaleureusement les éditions Nutty de m’avoir proposé la lecture de cet ouvrage dans le cadre d’un partenariat sur la plate-forme Simplement.Pro.

 

Mon avis :

J’ai beaucoup apprécié cette lecture très atypique et qui est pourtant très loin de ce que j’apprécie dans un ouvrage. Alors que j’ai une tendance à privilégier les histoires bien construites, étalées sur de nombreux chapitres, j’ai pris beaucoup de plaisir avec ce recueil de nouvelles qui m’a été proposé par les éditions Nutty Sheep.

Quelle merveilleuse idée de convier tous les personnages que nous affectionnons tant en Fantasy autour de la table des différents auteurs. Orcs, Ogres, Humains ou même encore Elfes sont tous conviés à déguster, avec plus ou moins grande réussite, un repas. Les auteurs sont parvenus à nous convier aux côtés de ses mystérieux personnages que nous aimerions tellement inviter à dîner (ou à souper que nous disons en Belgique). Je me suis même amusé à imaginer quelle recette serait la meilleure pour inciter un Elfe à manger une bonne entrecôte saignante 😆.

Bizarrement, c’est la troisième nouvelle, la plus longue, qui m’a dérangée le plus. En effet, Grégory Covin propose une intrigue trop « construite » où les détails prennent le dessus sur ce qui est réellement important dans son récit. Un peu comme s’il avait voulu appâter la galerie sans réellement rester dans l’esprit bref des autres nouvelles.

Ma préférence va, sans aucun doute possible, au texte de Lancelot Sablon. Une petite merveille qui aurait mérité être placée en dernière nouvelle du recueil afin de laisser le lecteur sur une fin spectaculaire où le courage n’a malheureusement pas été récompensé à sa juste valeur.

Il s’agit d’une véritable lecture-plaisir où l’on redécouvre les joies de lire des histoires courtes et si bien écrites. Outre les auteurs précités, Sylwen Norden, Simon le Brigand , Céline Saint-Charle, David Turambar Kolacinski, Jules Edmond-Abel et Anne-Laure Guillaumat on réussit le pari osé de regrouper leur texte dans un seul ouvrage. Alors que l’aurait pu craindre un manque de cohérence, les histoires s’enchaînent à la vitesse de l’éclair où le lecteur s’amusera à faire des liens, loufoques certaines fois, entre les différents personnages des nouvelles.

Les points positifs

  • Une succession de textes courts.
  • Immersion facilitée par des plumes simples et fluides.
  • Humanisation des personnages. Même en ce qui concerne les ogres !
  • Lecture-plaisir.

Les points négatifs :

  • Couverture peu engageante.
  • La troisième nouvelle était ennuyante, trop longue.

Ma note pour cette lecture : 18/20

Malgré une couverture peu engageante, n’hésitez pas à vous plonger dans cet ouvrage qui vous procurera de nombreuses envies de goûter aux spécialités d’autres contrées même si, en ce qui me concerne, je ferais goûter à mes proches avant de me joindre à la tablée.

 

Faisons gagner la vie !

En cette année 2020, j’ai souhaité renouveler ma volonté de soutenir le Télévie (lutte contre la leucémie et le cancer). L’année 2019 s’est soldée par un don personnel de 2000€. En ce début d'année, j’instaure un moyen qui vous permettra, sans aucune obligation, de prendre part à cette initiative en faisant un don de 0.10€.

€0,10

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.