Journal d’un dégonflé, tome 4 : Ca fait suer – Jeff Kinney

Auteur :  Jeff Kinney
Éditions : Seuil
Genre : Jeunesse
Année de sortie : 2011
 

Synopsis :

Les vacances d’été sont là, il fait beau et tout le monde s’éclate dehors. Mais où est Greg Heffley?

Chez lui, rideaux tirés devant sa console de jeu vidéo. Greg, casanier autoproclamé, veut passer l’été idéal: pas de responsabilités, pas de règles.

Mais pour sa mère, l’été parfait doit se vivre en famille et en plein air.

Lequel des deux l’emportera? A moins qu’un nouveau membre de la tribu Heffley ne s’en mêle?

Mon avis :

Après un très bon premier tome, un deuxième et troisième très décevants, vous comprendrez qu’aborder ce quatrième opus n’était pas chose aisée. Il y a toujours, quand il s’agit d’une longue série, une appréhension d’être à nouveau déçu. Et alors que j’étais convaincu que cela ne pouvait aller qu’en empirant, Jeff Kinney est parvenu à retrouver l’inspiration de sa « jeunesse ».

Les gags se renouvellent et permettent de passer un très bon moment de lecture auprès de ce jeune héros atypique qui pratique la loi universelle du moindre effort. Cela me rend nostalgique de mon grand-père qui parvenait, malgré ses 50 années de plus que moi, à brasser bien plus de boulot et à me gratifier du titre de « Roi du moindre effort ».

Les péripéties et bourdes du jeune Greg s’enchaînent et sont accentuées par une plus grande présence des personnages secondaires. On parvient même à associer ces derniers à des personnes de notre jeunesse au point de ne plus être capable de conserver son sérieux à leur rencontre 😆.

Il s’agit d’une lecture plaisir, sans la moindre prise de tête.

Les points positifs

  • Une idée géniale de proposer la lecture du journal intime d’un jeune garçon.
  • Des situations cocasses, amusantes.
  • Un contenu très simple destiné à satisfaire les plus jeunes lecteurs.
  • Un renouvellement des « gags » apportant une fraîcheur perdue dès le deuxième tome.

Les points négatifs 

  • Toujours un peu trop enfantin sans réelle évolution du personnage. Il reste dans son monde, enchaîne les saisons les unes après les autres sans vieillir. Où est la cohérence de proposer un journal intime de 14 tomes (en 2020) sans jamais passer à la nouvelle année ?

Ma note pour cette lecture : 18/20

Cette série est une excellente entrée en matière à proposer aux jeunes lecteurs à une époque où les écrans détruisent le goût de la lecture. Jeff Kinney revient à l’essentiel dans ce quatrième tome et c’est parfaitement maîtrisé.

 

Faisons gagner la vie !

En cette année 2020, j’ai souhaité renouveler ma volonté de soutenir le Télévie (lutte contre la leucémie et le cancer). L’année 2019 s’est soldée par un don personnel de 2000€. En ce début d'année, j’instaure un moyen qui vous permettra, sans aucune obligation, de prendre part à cette initiative en faisant un don de 0.10€.

€0,10

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.