One Piece, tome 6 : La grande promesse – Eiichiro Oda

Auteur : Eiichiro Oda
Éditions : Glénat
Genre : Manga / Shonen
Année de parution : 2001
 

Note de l’auteur :

Le saviez-vous ?

Lorsque l’on mange des spaghettis à l’encre seiche, on fait des selles noires. Vraiment tous noirs.

D’où la question : que se passerait-il si l’on mangeait des spaghettis à l’arc-en-ciel ?

Quelqu’un a une idée ?

Ou bien tout le monde s’en fiche ?

 

Mon avis :

Nous y sommes enfin ! Luffy compte bien pouvoir enfin recruter un cuisinier pour faire partie de son équipage. Malgré les repas que ce sont enchainés en cette fin d’année 2018, je dois vous avouer qu’à sa place, ma priorité aurait été la même. Et comme l’on s’en doute, quelques rebondissements amèneront à quelques combats épiques.

Ce 6ème tome permet d’en connaitre davantage au sujet de Zorro et de sa promesse faite à son amie d’enfance. Eiichiro Oda lui fait rencontre « Oeil de Faucon », le meilleur épéiste du monde, très tôt dans One Piece. Il n’a pas fait l’erreur d’éterniser ce combat, ni même de donner la moindre chance à Roronoa !!! Il s’agit d’une défaite cuisante où sa rencontre avec la mort n’est repoussée que par son courage.

L’auteur parvient à nous proposer une intrigue qui avance rapidement tout en veillant à ne pas proposer une histoire où tout se passe pour le mieux pour les héros. Et une fois encore, même si ce tome n’a aucun temps mort, on sera obligé d’attendre le prochain volume pour connaitre le dénouement du combat de Luffy contre le Capitaine Creek (Krieg).

 

L’auteur :

Eiichiro Oda est né le 1er janvier 1975 à Kumamoto (Japon). Dès l’âge de 4 ans, il veut devenir mangaka. En 1992, alors qu’il est encore au lycée, il est récompensé lors du 44e concours Tezuka pour Wanted!.

Après avoir été assistant auprès de divers auteurs comme Nobuhiro Watsuki (l’auteur de Kenshin le vagabond), c’est en 1997 qu’Eiichiro Oda publie le premier chapitre de One Piece dans le magazine Shonen Jump. Grâce aux personnages attachants, aux scènes d’action dynamiques et au scénario émouvant qui la caractérisent, la série fait l’unanimité auprès d’un large public.

En 2011, plus de 230 millions de mangas One Piece ont déjà été imprimés au Japon, où chaque nouveau volume est distribué à plus de 3 millions d’exemplaires.

Ses déclinaisons en série TV, jeux vidéo ou films sont tout aussi populaires que la série originale. One Piece jouit également d’un succès international.

Quelques chroniques d’autres blogueurs :

Ma note pour cette lecture : 20/20

Un nouveau tome haletant où l’on craint pour la vie d’un personnage principal suite à sa défaite. Eiichiro Oda parvient à nous proposer une histoire rapide pleine de combats et de sentiments.


Résumé détaillé (Spoil) :

Luffy ayant remarqué en Sanji un excellent cuistot, décide d’en faire un membre de son équipage, même si ce dernier n’en a aucune envie! Peu de temps après le départ de Gyn, celui-ci revient à bord d’un galion ayant subi de nombreux dégâts, accompagné de son capitaine, le terrible Krieg, blessé alors qu’il voulait s’aventurer sur la Route de tous les Périls. Malgré le refus des autres coqs de nourrir ce cruel pirate affaibli par la faim, Sanji lui prépare un repas.

Mais à la place de remerciements, le coq se fait violemment projeter à terre. Le capitaine Krieg exige alors que tous les cuisiniers préparent des rations pour ses hommes. Zeff le propriétaire et premier maître-coq lui donne un sac rempli de vivre et lui demande de quitter le Baratie. Krieg retourne sur son navire, avec en tête de revenir accompagné de ses hommes afin de s’emparer du navire-restaurant, ainsi que du carnet de bord de Zeff, qui contient des informations sur la Route de tous les Périls.

Au moment où l’équipage de Krieg allait aborder le Baratie, leur galion se fait couper en deux par l’homme qui avait décimé son armada, Oeil de Faucon, le plus grand escrimeur au monde. Zoro, comprenant qu’il se trouve devant l’homme à abattre pour réaliser son rêve, lui lance un défi. Malheureusement, il se fait battre par Oeil de Faucon qui l’humilie en utilisant une épée de la taille d’un couteau. Zoro jure sur le seul de ses sabres qui ait survécu à l’affrontement qu’il ne perdra plus jamais un combat de sa vie. Oeil de Faucon, impressionné par sa détermination et ses capacités promet de le ré-affronter dans quelques années.

Finalement, fatigué de sa journée, Oeil de Faucon repart de là où il était venu. Le danger écarté, les hommes de Krieg repartent à l’abordage du Baratie. Mais nos amis ont un autre problème: Nami s’est enfuie avec le Vogue Merry.

Usopp, Zoro, Johnny et Yosaku partent à sa poursuite alors que Luffy reste pour s’occuper de Krieg.

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.