One Piece, tome 10 : Ok, Let’s stand up ! – Eiichiro Oda


Auteur : Eiichiro Oda
Éditions : Glénat
Genre : Manga / Shonen
Année de parution : 2002
 

Note de l’auteur :

Voici le 10ème volume.
Déjà deux ans que One Piece paraît. Deux ans… Deux ans, ça fait deux anniversaires… Maintenant j’ai 24 ans, le même âge que Sazae-san, c’est dingue ça ! Dire qu’avant j’avais le même âge que Katsuo ! De qui aurais-je l’âge bientôt ? De Norisuke ? De Taiko-san ? Ou bien de Tara ? D’Ikura ??
Ah… ça serait beau de pouvoir rajeunir… Enfin bref, toujours est-il que je continue à me la couler douce et à dessiner des mangas.

Mon avis :

Après un tome plus reposant, le volume 10 nous propose de nombreux combats équipes. Eiichiro Oda parvient à mettre KO Luffy afin de permettre à Zorro et Sanji d’être mis en avant lors des affrontements. Il n’est donc pas encore tombé dans le piège de rendre Monkey D. Luffy invincible. Et dire que l’auteur n’a que 24 ans !!!

Si l’on devait se limiter à ces combats et l’idiotie des personnages, ce serait un manga que j’aurais abandonné depuis longtemps. Eiichiro Oda parvient à rendre vivants ses dessins et à construire des bases solides (lors des 15 premiers tomes) qui permettront de développer une intrigue très complexe et parfaitement réfléchie.

Je constate, à regret, que beaucoup d’adultes sont freinés par One Piece en mettant en avant son côté enfantin, un peu con sur les bords, sans réelle construction. Et pourtant, préparez-vous à embarquer pour une aventure exceptionnelle dont l’intrigue se complexifie de plus en plus.

 

L’auteur :

Eiichiro Oda est né le 1er janvier 1975 à Kumamoto (Japon). Dès l’âge de 4 ans, il veut devenir mangaka. En 1992, alors qu’il est encore au lycée, il est récompensé lors du 44e concours Tezuka pour Wanted!.

Après avoir été assistant auprès de divers auteurs comme Nobuhiro Watsuki (l’auteur de Kenshin le vagabond), c’est en 1997 qu’Eiichiro Oda publie le premier chapitre de One Piece dans le magazine Shonen Jump. Grâce aux personnages attachants, aux scènes d’action dynamiques et au scénario émouvant qui la caractérisent, la série fait l’unanimité auprès d’un large public.

En 2011, plus de 230 millions de mangas One Piece ont déjà été imprimés au Japon, où chaque nouveau volume est distribué à plus de 3 millions d’exemplaires.

Ses déclinaisons en série TV, jeux vidéo ou films sont tout aussi populaires que la série originale. One Piece jouit également d’un succès international.

Quelques chroniques d’autres blogueurs :

Ma note pour cette lecture : 20/20

Un première pour Usopp. Alors qu’il aurait pu se faire passer pour mort, il fait le choix d’affronter ses peurs, à l’image de Luffy. Finalement, Eiichiro Oda rend son personnage beaucoup plus intéressant tout en voguant sur sur idiotie. A bien y réfléchir, excepté Nami, ils sont tous « débile », mais qu’est-ce que l’on aime ça !!!


Résumé détaillé (Spoil) :

Remontés contre jamais, Luffy et ses compagnons avancent d’un seul homme, vers Arlong et sa bande. C’est le début du combat ; les Mugiwara toutefois éprouvent des difficultés.

Luffy est en grand danger, après s’être immergé les pieds prit dans un bloc de pierre au fond d’un bassin sur le lieu du combat. Usopp et Zoro résistent tant bien que mal face à leur adversaire respectif. Nojiko aidé par Genzo le chef du village tentent d’aider Luffy coincé au fond de l’eau.

Sanji et Zoro combattent de toutes leurs forces et viennent à bout des plus féroces sbires d’Arlong. Usopp de son côté, triomphe de son adversaire dans une partie isolée de l’archipel. Toutefois, ils sont tous les trois éprouvés et ne se relèvent plus.

Arlong avait autrefois pris captif Nami pour ses aptitudes à cartographier les mers qui régissent le monde de One Piece. L’homme-poisson fait un ultime marché avec Nami : il ne tuera personne du village si elle consent à revenir dans son équipe et continue à cartographier. Nami refuse. Dans un ultime effort, Zoro affronte Arlong et au moment ou l’épéiste allait perdre, Luffy sort de l’eau et attaque sans tarder le tyran du Village de Kokoyashi.

Monkey D. Luffy VS Arlong

Le combat qui oppose Luffy à Arlong commence. L’homme requin essaie de mordre Luffy, sans succès. Le Chapeau de Paille s’aperçoit vite de la puissance destructrice de ses dents. Luffy prend donc des Katanas pour lutter contre Arlong mais il ne sait pas les manier et Arlong esquive les attaques de Luffy et le désarme. Mais Luffy parvient à frapper Arlong et lui brise les dents. L’homme-Requin lui rétorque que si ses dents sont brisées, il peut les faire repousser autant de fois qu’il le veut. Le volume se termine sur l’évocation que Luffy a une bonne idée…

A suivre …

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.