Food Wars ! T.35 : Le nouveau Tosuki – Yuto Tsukuda et Shun Saeki

Auteurs : Yuto Tsukuda / Shun Saeki
Éditions : Delcourt / Tonkam
Genre : Manga / Shōnen
Année de publication : 2020
 

Synopsis :

Sôma a grandi dans les cuisines d’un petit restaurant traditionnel tenu par son père. Il s’entraîne, jour après jour, pour prendre sa succession à la tête du restaurant familial ! Son quotidien est soudainement bouleversé quand son père accepte un poste dans un palace new yorkais. Sôma est alors envoyé à la prestigieuse école culinaire Totsuki qui forme l’élite des chefs étoilés !

Capture d’écran 2020-07-31 à 23.10.05

Malgré ma promesse de ne plus écrire de lignes au sujet de Food Wars avant la publication du dernier tome, je ne peux m’empêcher de vous convier ma déception au sujet d’une série que je qualifiais de coup de coeur il y a encore quelques semaines.

Ayant déjà lu le dernier tome (pas encore publié à l’heure d’écrire ces lignes), je peux maintenant l’affirmer, les auteurs ont totalement bâclé la fin de leur série. Tout est bon pour rallonger l’intrigue et lui conférer une dimension totalement absurde et sans le moindre intérêt.

  1. Apparition de « fantasy » ! Le plus grand cuisinier de l’ombre arbore fièrement un pouvoir (« Je touche un couteau de poisson, je sais cuisiner par magie tous les poissons même sans aucune expérience ») qui, en une seule page, à ruiné l’authenticité de Food Wars. Alors que tout lecteur pouvait s’imaginer suivre les réelles aventures d’un jeune garçon, le voilà certain qu’il s’agit d’une fiction.
  2. Les personnages secondaires, utilisés à outrance pour ralentir la progression du personnage principal, sont totalement oubliés dans ce 35ème volume.
  3. Les victoires « faciles » du héros ! 
  4. J’en reparlerai plus longtemps dans la chronique du dernier tome : la fin totalement absurde de Food Wars. N’essayez pas de comprendre et ne vous attendez pas au duel final qui n’aura jamais lieu 😉. Moi qui espérait également une légère touche romantique, je peux la mettre sous le coude (passez moi l’expression).

Capture d’écran 2020-09-08 à 13.48.52

Les dessins restent très bons quand il s’agit des personnages, et uniquement des personnages. Les décors sont totalement inexistants et ne parviennent pas à rehausser une série devenue de plus en plus blanche visuellement.

Capture d’écran 2020-09-08 à 13.48.34

 

Ma note pour cette lecture : 6/20 

Bonne fête à tous les belges vivant sur le territoire de Communauté Française.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.