Kingdom, T.1 : Cette histoire se déroule avant notre ère – Yasuhisa Hara

Auteur : Yasuhisa Hara
Éditions : Meian
Genre : Manga / Seinen
Année de publication : 2018
 

Synopsis :

Lors de la période des Royaumes combattants de la Chine ancienne (475-221 avant J.-C.), Shin et Hyou sont orphelins de guerre dans le royaume de Qin. Ils rêvent d’un jour où ils pourront eux-aussi faire leurs preuves sur le champs de bataille.

Cependant, un jour, Hyou est emmené au palais par un ministre. Hyô parvient à revenir au village, à peine vivant. Shin rencontre alors un jeune garçon qui ressemble beaucoup à Hyô, Ei Sei.

Pour l’instant il est le roi de Qin, plus tard, il deviendra l’empereur Shi Huangdi.

 

Capture d’écran 2020-07-17 à 21.02.33

En Chine, il y a des centaines et des centaines d’années, le récit suit le jeune Shin dans son chemin vers l’accomplissement de son rêve : devenir un Grand Général. Dans cette Chine ancestrale, Shin est originaire de l’État de Qin en proie à de nombreux soubresauts aussi bien à l’intérieur du royaume, mais aussi à l’extérieur.

En effet, l’histoire se déroule durant la période des Royaumes combattants, quand la Chine était divisée entre sept royaumes: Qin, Zhao, Han, Wei, Chu, Yan et Qi. À travers l’histoire de Shin, on suit également l’histoire de Ei Sei, l’homme qui sera par la suite connu comme Qin Shi Huang, l’unificateur de la Chine.

ri_shin_6475

Personnages du Tome 1


Shin : Personnage impulsif et combatif, il est orphelin et recueilli par le chef du village de Jouto. Son but est de devenir Grand Général avec Hyou.

Hyou : Orphelin du village de Jouto, il aimerait devenir Grand Général avec son ami Shin.

Shôbunkun : Officier dévoué et grand combattant, il est fidèle au roi Ei Sei.

Chef du village de Jouto : s’est occupé de Shin et Hyou pendant dix ans. Il a une femme et un fils.

Ei Sei : Roi de Qin, remplacé par son chancelier de droite Ryo jusqu’à ce qu’il soit en âge de gouverner.

Jo Kan : Assassin des Brutes Écarlates, engagé pour tuer le roi.

Karyo Ten : Jeune enfant venant des montagnes qui vivait dans le village de Kokuhi et décida de suivre Shin et aider le roi pour gagner de l’argent.

Sei Kyou : Frère de Sei Ei, il déclare que seuls les sangs purs doivent gouverner un État. Il est à la tête du coup d’État pour renverser le royaume et récupérer les pleins pouvoirs.

Ran Kai : Enfant d’une espèce rare de gorille, acheté par Kyou Sei pour se servir de lui comme d’une arme.

Ketsu Shi : Chancelier de gauche, il ne détient pas de réels pouvoir. Il s’associe à Sei Kyou pour renverser le trône et obtenir un meilleur poste.

Ou ki : Fidèle à lui-même, décide de ne pas choisir de camp et va faire ses propres choix pour obtenir ce qu’il désire. C’est un très bon général, puissant mais trop obsédé par les combats.

Muta : Membre de la tribu Bessa dont la spécialité est de se battre avec des sarbacanes et fléchettes. Il a été engagé pour tuer le roi et ses protecteurs.

Capture d’écran 2020-07-22 à 21.49.13

 

Capture d’écran 2020-07-10 à 21.48.30

Ce manga était, apparemment, très attendu par tous ceux et celles qui suivent avec passion ce merveilleux art souvent boudé par les européens. Je dois vous avouer qu’après une petite vingtaine de pages, j’étais totalement perdu au point de me demander comment il pouvait recueillir autant d’éloges…

En effet, alors que certains cases sont sublimes et détaillées, d’autres sont mal réalisées aux traits incertains à la limite de la médiocrité. Toutefois, cette étrange constat n’est qu’éphémère et prend même tout son sens dans les pages suivantes. Yasuhisa Hara est un mangaka exceptionnel qui est parvenu à retranscrire les émotions des personnages d’une manière atypique tout en les faisant évoluer à une vitesse folle où moment où l’intrigue commence à se mettre en place.

Ce premier volume n’est pas qu’introductif. Alors oui, il établit les bases d’une intrigue qui me tiendra en haleine pendant de nombreux mois, mais pas uniquement. L’auteur a  eu l’intelligence de placer ses lecteurs comme les confidents des deux (et demi) personnages principaux même s’il semblerait que le duo soit composé d’un garçon que l’on aimera défendre et l’autre un peu moins…

Elles ne sont pas nombreuses et pourtant les scènes violentes laisseront des traces sur de nombreux lecteurs. Malgré ces scènes horribles et quelques fois insoutenables, elles sont essentielles et s’intègrent en symbiose avec l’intrigue. L’auteur a donc veillé, à notre plus grand plaisir, à rendre ses personnages et leurs actions les plus crédibles possibles.

Il n’y a pas véritablement de fin dans ce premier tome, même si la dernière image m’a laissé une sensation de manque. Un cliffhanger léger qui fut suffisant pour me donner l’envie d’enchaîner avec le tome suivant. Je suis totalement conquis à l’idée de suivre le parcours d’un jeune esclave dans sa quête d’atteindre le statut de général.

Capture d’écran 2020-07-17 à 21.06.15

Les points positifs

  • Une intrigue globale exceptionnelle.
  • Les illustrations sont d’une qualité rarement rencontrée dans un premier tome.
  • Les scènes de combat prennent vie sous nos yeux.
  • Ce manga pousse à s’intéresser à la Chine d’une autre époque et que nous connaissons finalement peu.

Le point négatif

  • La violence à faire pâlir les lecteurs les plus courageux.

Ma note pour cette lecture : 20/20  Coup de coeur 💖 💖 💖 💖 💖 

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.