The best lies – Sarah Lyu

Auteur : Sarah Lyu
Éditions : Bragelonne / Castelmore – Big Bang – Fibs
Genre :  Jeunesse / Thriller psychologique
Date de publication : 11 mars 2020
 

Synopsis :

Remy a dix-sept ans, et ce soir-là, sa vie bascule.

Jack, son petit ami, est abattu de plusieurs balles en pleine poitrine. Et c’est sa meilleure amie à elle, Elise, qui a appuyé sur la détente.

Mais Remy ne se souvient de rien, à part du bruit des coups de feu qui résonne encore à ses oreilles, et du sang de Jack sur ses mains.

Cette tragédie ne peut être autre chose qu’un terrible accident, n’est-ce pas ? Elise a dû confondre Jack avec quelqu’un d’autre. Elle ne peut pas le lui avoir enlevé volontairement. Elise est sa meilleure amie, sa famille – la vraie, celle qui veut d’elle.

Remy ne peut pas la perdre en plus d’avoir perdu Jack.

Alors, en même temps que la police qui l’interroge, Remy enquête. Elle plonge dans ses propres souvenirs, et fouille sa mémoire infidèle dans l’espoir de sauver une amitié qui signifie tout pour elle. Et de comprendre, enfin, ce qui s’est réellement passé.

 

Remerciements :

Je remercie chaleureusement les éditions Bragelonne de m’avoir sélectionné afin de représenter les publications Big Bang / Castelmore pour l’année 2020. A la réception du programme des parutions des mois de mars et avril, j’ai immédiatement saisi l’occasion de découvrir les deux premiers romans de la toute nouvelle collection Fibs.

Présentation de la nouvelle collection par l’éditeur :

 

Fibs est notre nouvelle collection suspense et thriller psychologique destinée aux ados. Abordant des thématiques de société fortes, les personnages, moteurs du récit, vous entraineront à la découverte des sujets auxquels sont confrontés les adolescents : amitiés indéfectibles ou toxiques, familles aimantes ou abusives, amours, violence, autodétermination…

Mon avis :

Un thriller vénéneux et angoissant.

Cette courte citation en première de couverture pourrait, à elle seule, résumer l’intégralité du texte. A peine reçu il y a quelques heures, j’ai été incapable de reposer le roman de Sarah Lyu, et pas uniquement à cause d’un texte très addictif ! Après quelques chapitres, je me suis totalement identifié à l’héroïne au point d’être incapable de fermer les yeux avant d’avoir recouvré toute « ma » mémoire sur les événements tragiques qui se sont déroulés.

Cette angoisse, que tout bon lecteur de thriller recherche, est facilitée par l’utilisation de chapitres très courts et qui s’enchaînent les uns à la suite des autres (sans saut de page) et qui me rappellent les grands polars américains des années 1980-1990 et plus particulièrement une auteure en particulier, Mary Higgins Clark. Malgré une absence d’alternance de narrateur, je suis parvenu à trouver en Sarah Lyu une plume très proche de la reine du suspense qui, avec une marge de progression possible, se rapproche d’inscrire son nom tout en haut de la liste de mes auteurs préférés du genre.

Alors que l’auteure a choisi de « confier » son intrigue à un seul narrateur, elle évite la monotonie en proposant quelques sauts dans le temps qui, en plus de rendre fou le lecteur qui veut connaître la suite, permettent de mieux comprendre la situation dans laquelle se trouve Remy qui vient, presque sous ses yeux, de perdre l’homme de sa fille fraîchement abattu par sa meilleure amie ! Ces flash-backs sont judicieux, maîtrisés et nous entraînent vers l’un des aspects les plus sombres de l’amitié.

A une époque où « nos » jeunes sont de plus en plus connectés et peuvent, sur une même journée et sans sortir de leur lit, changer d’ami(e)s, de petit(e)-ami(e), ce thriller psychologique permet de dénoncer certains dangers « réels » auxquels les nouvelles générations ne sont plus habituées. La confiance en l’être aimé est-elle la même qu’il y a quelques décennies ? Seriez-vous prêt à tout abandonner pour votre confident dont vous ne connaissez finalement pas grand-chose ? Que feriez-vous si vous découvriez les méfaits de votre meilleur ami ?

Ces petites questions nous trottent dans la tête au fur et à mesure de l’intrigue où l’on parvient, progressivement, à comprendre les choix (considérés comme absurdes au début) du personnage principal. Cela est rendu possible grâce à une plume humaine et authentique.

Les points positifs

  • Un thriller psychologique angoissant.
  • Immersion totale et immédiate !
  • Une addictivité rarement rencontrée. Prévoyez quelques heures de libre devant vous.
  • Une écriture humaine et authentique.

Le point négatif

  • L’alternance de narrateurs aurait été un +.

Ma note pour cette lecture :  19/20

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.