Battue ! – Virginie Vanos

Auteur : Virginie Vanos
Éditions : Edilivre
Genre : Autobiographie / Témoignage
Année de publication : 2013
 

Synopsis :

De septembre 2000 à mai 2002, Virginie Vanos a été violentée. Battue, torturée, humiliée… Mais aujourd’hui, pour rien au monde, elle ne veut rester confinée dans son statut de victime, c’est pour cela que elle a choisi de témoigner… avec ironie et un maximum d’humour… noir.

 

Remerciements :

Je remercie chaleureusement Virginie Vanos de m’avoir envoyé son livre dans le cadre d’un partenariat via la plate-forme Simplement.Pro

 

Mon avis :

Quand je me mettais à la place d’une femme (ou d’un homme) battue, harcelée et maltraitée par celui (ou celle) qui partage sa vie, je ne parvenais pas à m’enlever cette question de la tête : « Pourquoi n’est-elle (il) pas partie au premier coup ? ». Il m’était inconcevable que l’on puisse rester avec un tel monstre pour des raisons qui me semblaient tellement absurdes.

Oui, mais je l’aime.

 

Il va changer.

 

Que va-t-il devenir sans moi ?

 

J’ai peur des représailles.

Virginie Vanos, en utilisant un humour très déstabilisant, parvient à faire voler en éclats toutes mes certitudes en quelques chapitres seulement. Ce que les « spectateurs » ne comprennent pas, c’est qu’il n’est pas aussi simple de mettre un terme à de telles relations et qu’il est nécessaire que ces victimes osent prendre la parole, pas uniquement pour se libérer d’un point, mais aussi pour nous ouvrir les yeux.

Alors que l’on se plonge dans un récit terrifiant – bien plus qu’un Stephen King – Virginie Vanos nous surprend à user d’un humour noir qui ferait pâlir les spécialistes du genre où je me suis même surpris à rire à gorge déployée.

Une demi-heure plus tard, Papa, Maman, Dimitri, tout le monde était dans ma chambre. […] Maman était verte, Papa, tout blanc et Dimitri, rouge comme une pivoine. Mis les uns à côté des autres, ils ressemblaient à une tranche napolitaine.

Je n’ai tout de même pas réussi à ne pas m’agacer devant cette jeune fille (l’auteure elle-même) incapable d’ouvrir les yeux et de prendre les bonnes décisions. J’étais également en colère contre ses parents qui acceptent le retour du monstre après certaines révélations. Pourquoi ? Pourquoi souffrir inutilement ? Virginie Vanos m’a permis de découvrir des émotions que je n’ai pas l’habitude d’accueillir pour finalement m’amener dans une certaine béatitude inexplicable pour un homme aussi cartésien que moi.

Je n’ai pas l’impression d’avoir lu un livre, mais plutôt d’avoir accompagné une jeune fille dans une partie très sombre de sa vie. A l’aide de son humour, sa volonté de vivre (ou presque) et l’absurdité des propos tenus par le monstre, je me suis « amusé » à vivre ce témoignage, à m’imaginer à la place de cette femme en quête d’une vengeance atypique.

Une véritable leçon de vie. Une leçon de survie.

Les points positifs

  • Un humour dévastateur.
  • Immersion totale aux côtés de l’auteure (ou plutôt de son personnage).
  • Une écriture qui claque et provoque des émotions difficiles à endurer.
  • Un message fort pour tous ces hommes et femmes qui vivent cette situation au quotidien.

Ma note pour cette lecture : 20/20

Je suis bouleversé à l’écriture de cette chronique au point de m’en vouloir de ne pas avoir été là au bon moment pour Virginie Vanos. Elle est parvenue à me faire prendre possession de la partie de sa vie la plus intime où toutes mes certitudes ont volé en éclats. Un coup de coeur surprenant.

D’autres blogueurs en parlent également :

 

Faisons gagner la vie !

En cette année 2020, j’ai souhaité renouveler ma volonté de soutenir le Télévie (lutte contre la leucémie et le cancer). L’année 2019 s’est soldée par un don personnel de 2000€. En ce début d'année, j’instaure un moyen qui vous permettra, sans aucune obligation, de prendre part à cette initiative en faisant un don de 0.10€.

€0,10

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.