Léonard, tome 1 : Léonard est un génie – Turk et Bob de Groot

Auteurs : Turk (Philippe Liégeois) / Bob de Groot
Éditions : Le Lombard
Genre : Bande dessinée
Année de publication : 1977
 

Synopsis :

Léonard est un génie. Parfois un peu flemmard, il invente un tas d’objets pour faciliter la vie au quotidien.

Plein d’imagination, découvrez dans cet album comment Léonard invente l’aspirateur, l’appareil photo, le détecteur à métaux et bien d’autres machines délirantes !

 

Présentation de Léonard :

Léonard est un génie. C’est du moins ce qu’il croit !

Caricature désopilante de l’illustre Léonard de Vinci, bien connu pour ses portraits de dames au sourire énigmatique, il invente les machines les plus incongrues et il les expérimente sur son fidèle Disciple. Celui-ci, qui n’aspire qu’à une vie paisible, s’en retrouve immanquablement couvert de plaies et de bosses.

image-7

 

Lecture sur Izneo :

Le 22 juin 2020, j’ai fêté mes 33 ans. Par l’intermédiaire de mon opérateur (Orange), j’ai eu droit à trois mois d’abonnement offerts afin d’utiliser la plateforme Izneo. Cette dernière offre, parmi d’autres, la possibilité, moyennement un paiement mensuel, de lire une infinité de bandes dessinées.

Capture d’écran 2020-06-22 à 21.16.20

Ce tableau permet, d’un simple coup d’oeil, de voir à quel point toutes les offres sont intéressantes. A peine 6,99€ pour 10 bandes dessinées (ou mangas, comics…) qui valent, individuellement, plus chères que l’abonnement. Pour les plus grands lecteurs, il suffira de passer à 9,99€ par mois afin de bénéficier de 4000 albums !!!

Mon avis :

Cela doit faire une vingtaine d’années que je n’avais pas ouvert une bande dessinée Léonard. Quel ne fut pas mon étonnement de découvrir que la série se monte à 51 albums, série en cours 😮 😮 😮

Capture d’écran 2020-06-22 à 18.24.36

Je suis bluffé de la qualité des illustrations pour un album datant de 1977. On y remarque une finesse que l’on rencontre habituellement peu pour une première bande dessinée. Il suffit de jeter un oeil à Astérix, Lucky Luke ou même Cédric, bien plus tardif, pour douter sérieusement que Turk soit parvenu à proposer d’aussi belles planches il y plus de 43 ans.

Capture d’écran 2020-06-22 à 18.25.16

Les premières planches nous permettent de découvrir les deux personnages principaux de cette série, Léonard et son malheureux apprenti qui a accepté, au nom de la Science, de subir toutes les expériences malheureuses de celui qui se considère comme un génie.
Capture d’écran 2020-06-22 à 18.23.34

Les gags sont assez « légers », mais très prometteurs pour la suite de la série. Je regrette néanmoins la présence irrégulière de titres à la première d’une série de pages traitant d’une même histoire. Il n’est pas rare, en effet, de passer à un nouveau gag alors que la mise en page laisse penser qu’il s’agit de la continuité du précédent.

Les points positifs

  • Les gags sont simples, mais efficaces.
  • Les illustrations sont sublimes, à la hauteur d’une BD de 2020.
  • Les personnages principaux sont loufoques, atypiques et d’une grande naïveté. Le lecteur prend plaisir à la souffrance de l’apprenti et à l’égo surdimensionné de Léonard.

Le point négatif

  • Absence de titres en haut de certaines planches (alors que nécessaires).

Ma note pour cette lecture : 18/20  

 

 

 

2 commentaires

Répondre à Le Parfum des Mots Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.