Kid Paddle, tome 2 : Carnage total – Midam

Auteurs :  Midam (à lire « mi-dent » : Michel Ledent)
Éditions : Dupuis
Genre : Bande-dessinée
Année de publication : 1996
 

Synopsis :

Après un début sur les chapeaux de roue, Kid Paddle revient pour son second album. Encore plus fou, encore plus délirant, le champion des salles d’arcade contre-attaque avec tous ses copains.

Qu’il s’en prenne à Mirador, le gardien, qu’il teste les projets scientifiques de son copain le petit scientifique ou qu’il s’attaque au record d’Atomic Maniac, Kid a toujours plus d’un tour dans son joystick.

Mon avis :

Résultat de recherche d'images pour "Kid paddle"En ce début 2020, je me replonge dans les séries qui m’ont tant fait rire pendant toute mon enfance. Kid Paddle fut l’une d’entre-elles et que j’aimais tant combiner avec Game Over dont vous trouverez également quelques chroniques sur le blog.

ori_aex_13470_9782800123394-page4

Dès le premier album, et donc également dans cette deuxième bande dessinée de la série, Midam avait déjà pensé à créer l’avatar de notre jeune héros que l’on retrouve à travers une dizaine de planches où il ne manque plus que le célèbre Game Over qui arrivera dans les prochains tomes.

kidpaddle02p_5844

Les gags ne vieillissent pas d’un iota et après près de 24 ans, Midam peut se retourner sur ce deuxième ablum de Kid Paddle et se vanter d’avoir été visionnaire et proche d’une réalité que nous sommes en train de vivre en 2020. Admirez cette planche (ci-dessus) ouùce scientifique en herbe essaie, avec un quart de siècle d’avance, de créer ce que nous appelons la réalité virtuelle.

07nioZoXUHAYwcLFK7DeaSTscOFz2ITs-page5-1200

Les dessins sont si simples et pourtant ils permettent d’accentuer la volonté de l’auteur de nous faire vivre chaque case aux côtés de Kid Paddle. Et même le vendeur en est convaincu, je ne suis pas certain de vouloir me procurer le « Virtual Vision ».

9782800123394_p_9.jpg

Les points positifs

  • Humour simple, bête, con et efficace.
  • Les gags qui fonctionnent à tous les coups !
  • L’intelligence des personnages …
  • Le meilleur ami est hilarant dans son rôle de scientifique raté.

Le point négatif 

  • La forte ressemblance entre tous les personnages aux traits un peu trop arrondis à mon goût.

Ma note pour cette lecture : 18/20

 

Faisons gagner la vie !

En cette année 2020, j’ai souhaité renouveler ma volonté de soutenir le Télévie (lutte contre la leucémie et le cancer). L’année 2019 s’est soldée par un don personnel de 2000€. En ce début d'année, j’instaure un moyen qui vous permettra, sans aucune obligation, de prendre part à cette initiative en faisant un don de 0.10€.

€0,10

Un commentaire

  1. Read-tripper

    « Midam (à lire « mi-dent »  » –> QUOI ? Mais j’ai toujours prononcé « Midame », moi ! 😥
    Ma vie n’est que simulacres et illusions perdues…
    Bref, je te rejoins totalement : Kid Paddle, pour ses premier tomes, n’a rien perdu de son humour et je me marre toujours autant devant les crânes fracassés d’Horace, les coups de gueule de Carole, l’insolence de Kid, la naïveté de son père et le génie tordu de Big Bang.

    J'aime

Répondre à Read-tripper Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.