Comment être un bon blogueur partenaire ?

Chers lecteurs, Chères lectrices, Chères autrices et Chers auteurs,

Je tiens tout d’abord à vous remercier d’être présent sur mon blog littéraire. Lire est, une passion à laquelle je m’adonne depuis plus de 25 ans et ce n’est qu’en octobre 2016 que j’ai pris conscience de l’importance de rentrer en contact avec les autres lecteurs, mais aussi les auteurs et les maisons d’éditions.

En cette année 2020, j’ai pris la résolution de m’investir davantage dans mon blog et d’offrir ainsi une plus grande visibilité aux auteurs et aux maisons d’éditions.

Les derniers mois, j’ai constaté, à travers les réseaux sociaux (YouTube et Instagram principalement) que les chroniqueurs, blogueurs et YouTubers adoraient recevoir des Service Presse sans vraiment avoir à se soucier de respecter un certain délai au vu de leur notoriété. Et je me suis sincèrement posé la question : « Y a-t-il vraiment une bonne raison de recevoir un SP ? » Les réponses qui me semblent inappropriées sont nombreuses :

  • Je reçois des livres gratuits.
  • Je reçois des livres en avant-première.
  • Je peux organiser des concours/giveaways avec les SP (publicité gratuite à moindres frais).
  • J’augmente le nombre des visiteurs (et/ou de vues) grâce à des chroniques publiées avant les lecteurs « classiques ».
  • Cela augmente ma fierté d’avoir été repéré/choisi/sélectionné par une grande maison d’éditions.

Finalement, grâce à mon expérience personnelle et celles d’autres lecteurs, on ne peut pas passer à côté de nombreuses difficultés.

  • Sentiment d’être sous pression de remettre une chronique littéraire dans un délai bien précis.
  • Sentiment de devoir accepter toutes les demandes de SP et peur qu’un refus soit synonyme de clapet de fin pour un partenariat
  • Les délais sont rarement respectés une fois que le blog et/ou la chaîne prend de l’ampleur et nécessite donc beaucoup de temps de gestion au détriment de la lecture.
  • Et même pour certains, un dégoût de la lecture.
  • Chroniques toujours positives, sans réelles nuances où l’on ose moins dire quand cela ne plaît pas.

Je me suis ensuite posé la question : « Benjamin, à quoi bon recevoir un SP ? Pour des livres gratuits ? Pour être le premier à chroniquer un bouquin ? Pour augmenter le nombre d’abonnés ou de visiteurs sur le blog ?« 

En octobre 2016 et pendant une petite année, je n’avais aucun scrupule à clamer haut et fort avoir envoyé des demandes de SP dans le seul objectif d’obtenir des bouquins gratuits. Jusqu’au jour où je suis tombé sur un roman que je n’ai vraiment pas aimé. Au moment de la rédaction de ma chronique, j’ai pris conscience que je m’imposais d’écrire une chronique positive, afin de ne pas vexer l’auteur ou la maison d’éditions (avec surtout la crainte de perdre le statut de blogueur partenaire).

A partir de ce moment bien précis, j’ai interrompu tout partenariat littéraire pendant presque deux ans, non par culpabilité, mais bien par souci de revenir aux bases de la lecture, le plaisir. Je suis parvenu, après de belles expériences et de nombreuses discussions avec auteurs et maisons d’éditions en salon, à comprendre l’utilité d’instaurer des partenariats littéraires, à l’unique conditions de respecter quelques règles. Voici celles que je m’impose :

  1. J’offre aux ME et auteurs un délai maximum de 15 jours (après réception).
  2. Traitement des SP dans l’ordre d’arrivée afin de ne pas tomber dans le piège de lire ce que l’on préfère en premier et délaisser certains textes plusieurs semaines.
  3. Savoir dire NON quand les demandes se font trop nombreuses.
  4. Favoriser le Service Presse papier. Cette règle permet de limiter fortement le nombre des demandes et permet d’instaurer une confiance réciproque. Recevoir un fichier PDF par mail ne coûte « rien » et ne crée pas ce lien de confiance que j’affectionne tant. Le blogueur que je suis ne veut plus être cette machine à lire qui produit de la publicité gratuite.
  5. Outre sur mon blog, je publie toutes mes chroniques sur Amazon, Babelio,  Booknode, Goodreads, Livraddict, Twitter, …

Finalement, voici quelles sont les clés pour devenir un bon partenaire littéraire.

  • Remercier l’auteur, la maison d’éditions ou encore la plate-forme de partage. Trop souvent les blogueurs se limitent à un simple : « Merci pour l’envoi ». Prenez le temps de trouver les mots justes, évitez la formule identique d’un SP à un autre.
  • Il faut savoir s’imposer des limites. Le plus difficile, par crainte de ne pas être sollicité, c’est de savoir dire NON. Vous seriez positivement surpris de la réponse que vous obtiendrez en retour 😉
  • Exclure la gratuité de vos critères de sélection.
  • Savoir imposer ses conditions et ses délais. Si vous n’êtes pas capable de traiter un SP sous le délai conventionnel de 30 jours, informez immédiatement l’auteur ou la maison d’éditions.
  • Tout mettre en oeuvre pour mettre en avant le roman, l’auteur et la maison d’éditions. Développez votre chronique et ne vous contentez pas d’un simple « j’aime » ou « j’aime pas » et ce peu importe le nombre d’abonnés à votre blog.

6 commentaires

  1. ecrimagine

    J’ai eu le plaisir de recevoir un service presse une fois. Du temps où mon blog était sur une autre plateforme. J’ai apprécié , j’ai aimé, j’ai découvert. Mais je ne me suis jamais engagée dans cette voie, même si l’unique fois m’a beaucoup plu.
    J’ai lu un article sur les blogs, leur nombre dans le monde : 200 millions !! Il paraîtrait que 3 millions de blogs soient créés chaque mois : hallucinant.
    Et il en existe tellement sur les livres que c’est l’une des raisons (une autre étant que je trouve que beaucoup de blogueurs font ça beaucoup mieux que moi) pour lesquelles je parle moins des livres que j’ai lus, sur mon blog. Il y a aussi tellement de parutions mensuellement que ça me fait tourner la tête (rires).
    Le blog doit être avant tout source de plaisir et de partage. Il y en a qui font ça professionnellement et d’autres en amateurs, comme moi.
    C’est une très bonne chose de savoir poser ses limites, de les connaitre et de les respecter.
    Votre blog est clair, intéressant et les articles bien écrits. Cela me donne envie de commenter. Il est vrai que pour qu’un blog vive, il faut publier des articles, mais il faut aussi un juste équilibre et échange entre visiteurs et blogueurs.
    Bonne journée.

    Aimé par 1 personne

  2. Didi's Library

    Bonjour,

    J’ai trouvé cet article très intéressant. Étonnement cela résonne avec ce que je vis actuellement. J’aime lire et en parler, et pour ce faire, j’ai créé un blog littéraire. J’aime perdre du temps à chercher quoi lire, perdre du temps en parcourant des bibliothèques pour tomber sur le ‘livre’ qui j’espère change ou améliore ma vision de moi ou du monde et plus que tout j’aime perdre du temps dans mes lectures. La notion du temps et moi…hum…:)
    Et ça fait bien peur tout ces partenariats (enfin de ce que j’en pense), avec des deadlines, des chroniques plus académiques et des avis plus arrondis . Pour l’heure j’hésite encore sur la question du partenariat et je compte bien cette année le tester pour m’en faire ma propre idée. Merci pour ta vision et tes conseils.

    Bonne journée 🙂

    J'aime

  3. lheuredelire

    Tu as bien raison et les points que tu mets en avant.. sont les bons. Par contre, 15 jours, chapeau ! J’ai pris tellement de retard que même en ne recevant aucun sp pendant 3 ans je crois que je serais encore à la traîne (ahah). Après c’est compliqué par j’en reçois aussi pour le boulot, même si au final ça sert aussi mon blog parfois je dois revoir l’ordre de mes lectures « prioritaires » !

    J'aime

  4. The teapot library

    Je n’ai jamais reçu de « SP » mais ton article est très intéressant 🙂 J’ai un rythme de ~ 4 livres par mois, je ne pense pas que ce soit suffisant pour collaborer efficacement avec les ME.
    D’un côté j’aimerais bien en recevoir un jour car cela me ferait plaisir qu’une ME me montre sa confiance et je serais fière de pouvoir leur faire de la pub. D’un autre côté j’aurais peur, comme tu le dis bien, de me mettre de la pression pour lire les SP avant les livres qui m’attirent davantage, ou de ne pas oser critiquer négativement si je n’ai pas aimé.

    J'aime

  5. AuxPetitsBonheurs

    C’est intéressant comme point de vue ! Si ça te plait de cette manière, c’est le principal, il faut vraiment que tout ça reste une passion ! Personnellement, j’adresse les remerciements en privé, pas dans la chronique, mais j’indique toujours qu’il s’agit d’un SP. Je me laisse un délai entre 2 et 3 mois et je ne prends depuis récemment, plus de numérique, ce n’est plus un format qui me convient en SP. Par contre, faire des chroniques positives quoi qu’il arrive, ça, ça ne m’arrive pas. Je suis toujours bienveillante, mais surtout honnête dans mes avis, et si la ME n’est pas capable de le comprendre, alors je mettrais fin aux partenariats ! Jusqu’ici, ça s’est toujours bien passe !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.