Les Chaussettes de l’Ogre Jaune – Laetitia Arnould / Audrey Lozano

Auteure / Illustratrice : Laetitia Arnould / Audrey Lozano
Éditions : Elixyria
Genre : Album jeunesse
Année de publication2018
 

Sur les hauteurs du village d’Ogre-En-Haut, dans un château tout gris, vit un ogre.

On dit qu’il mesure près de trois mètres et qu’il a une tête à faire peur.

Mais surtout, il vole les chaussettes !

 

Mon avis :

J’ai acheté, ou plutôt été forcé à acheter, cet album lors du salon du livre de Mons 2019. J’ai eu l’opportunité de rencontrer Audrey Lozano qui a été une véritable perle tant par sa gentillesse envers ma fille mais aussi pour sa générosité d’avoir pris le temps de réaliser une dédicace en direct et donc bien plus personnelle qu’une illustration réalisée à l’avance.

Les illustrations sont relativement simple, mais ont ce petit truc en plus qui les transforment en dessins dont les enfants ne parviennent pas à détacher les yeux. Les couleurs vives accompagnées d’un certain dynamisme permet au lecteur de s’imaginer aux côtés de ce petit garçon ayant fait l’énorme bourde de ne pas avoir rentré les chaussettes avant la tombée de la nuit ! Quelle idée aussi quand on sait qu’un ogre a la fâcheuse tendance à les subtiliser dès la disparition des derniers rayons du soleil.

L’intrigue proposée est évolutive à notre plus grand plaisir. J’ai trouvé merveilleux d’instaurer, chez l’enfant, une certaine peur grâce à des insinuations sur ce mystérieux monstre reclus dans son château. Mais, alors que l’on se dirige tout droit vers un secret inavouable de la part du « méchant », j’ai quand même réussi à être surpris par un dénouement final très atypique.

J’apprécie également l’intention de venir en aide aux lecteurs dyslexiques. En effet, la police d’écriture a été adaptée afin de permettre une lecture facilitée et réduire ainsi les difficultés habituellement rencontrées.

Les points positifs

  • Récit authentique et qui permet d’aborder le rejet de l’autre (sous prétexte de la différence).
  • Couleurs vives, illustrations simples et dynamisme des actions.
  • Une simplicité incroyable.

Les points négatifs

  • J’aurais aimé que le texte aille encore plus loin dans sa volonté de s’adapter aux lecteurs dyslexiques. Alors que la police utilisée est en effet un plus, il existe une autre méthode bien plus « efficace » et que l’on retrouve notamment dans l’album Le royaume du Gris du Ciel aux éditions Mage.
  • Le format de l’album. Trop petit.

Ma note pour cette lecture : 16/20

D’autres blogueurs en parlent : 

 

 

 

Faisons gagner la vie !

En cette année 2020, j’ai souhaité renouveler ma volonté de soutenir le Télévie (lutte contre la leucémie et le cancer). L’année 2019 s’est soldée par un don personnel de 2000€. En ce début d'année, j’instaure un moyen qui vous permettra, sans aucune obligation, de prendre part à cette initiative en faisant un don de 0.10€.

€0,10

2 commentaires

Répondre à Babitty Lapina Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.