Fandom – Anna Day

Auteur : Anna Day
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Jeunesse / Fantasy
Année de sortie : 2018
 

Synopsis :

Imaginez que vous puissiez vous glisser dans la peau de votre héroïne préférée…

Katniss, par exemple ! Le rêve, non ?

Du moins, jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que vous êtes incapable de tirer à l’arc ou de grimper aux arbres, et que vous n’avez pas le moindre instinct de survie.

Mais pas de panique, vous pouvez toujours choisir de retourner à votre petite vie tranquille de fan, dans le monde réel.

Ce qui n’est malheureusement pas le cas de Violet, coincée dans son roman favori…

 

Mon avis :

A la lecture de la quatrième de couverture, on s’attend à vivre une aventure extraordinaire, où l’héroïne plonge réellement dans l’histoire d’un roman qu’elle est en train de lire. Après quelques pages seulement, on se rend compte que cette lecture sera longue et manquera d’originalité.

Les lecteurs, qui apprécient s’imaginer la fin d’une lecture avant de l’avoir commencée, seront très déçus de connaitre la découvrir dès les premières pages et ne pourra que dire à voix haute : « tout cela pour rien ? ». C’est à cela que vous serez confrontés si ce roman est l’une de vous prochaine lecture : le néant. Préparez-vous à lire plus de 400 pages pour une banale histoire qui peut facilement être résumée en 2 à 3 paragraphes à peine.

Outre le fait d’avoir perdu une vingtaine d’heures à lire ce roman, on ne peut pas dire que l’auteure nous propose de vivre une intrigue originale. Anna Day doit probablement lu, en boucle, Hunger Games, Divergente, Phobos (quoi que je doute que cette saga soit connue en dehors de la France au vu de sa médiocrité) et autres dystopies. Après ces années à de relire les aventures de Katniss, Gale, Quatre, … Anna Day tente de nous séduire avec un roman qui plagie les personnages, la description des lieux, la succession des rebondissements, …

Ajoutez donc à cela une écriture simpliste sans réelle identité. L’auteure n’est pas parvenue à me faire croire, ne serait-ce qu’une seconde, que cette histoire « d’être coincée dans un roman » était vraie. Nous le savons tous qu’il s’agit d’une fiction, mais j’aurais espéré réussir à m’imaginer dans ce monde inconnu, de pouvoir m’endormir en espérant me plonger dans cet univers étrange où les hommes et femmes ordinaires sont les esclaves d’humains génétiquement modifiés (et parfaits).

Anna Day doit être une auteure très égocentrique, qui aime se complimenter. Cette dernière nous bassine de termes inconnus (du plus grand nombre), mais surtout les explique aux lecteurs avec, en grandes lettres d’or, la mention « Je vous explique parce que vous ne comprenez pas suite à votre manque d’intelligence ». Elle n’hésite pas non plus à venter les nombreuses qualités de l’auteur du roman La danse des pendus (roman dans lequel se déroule l’histoire) et donc à se mettre en avant elle-même.

Notons également l’impossibilité pour l’auteur de nous proposer dune héroïne qui en vaut la peine. Violet est détestable, vide et sans aucune personnalité. Espérons qu’elle n’est pas la copie littéraire de l’auteure…

Quelques chroniques d’autres blogueurs :

Le point positif

  • Il n’y aura pas de suite (croisons les doigts).

Le point négatif

  • L’héroïne
  • « Plagiat » de tous les romans fantastiques de ces 10 dernières années.
  • Prévisibilité totale.
  • Immersion impossible.
  • Une « non-fin ».
  • Le titre (mal expliqué dans la version française, une évidence en VO).

Ma note pour cette lecture : 2/20

Il existe des romans moyens que l’on aime beaucoup.

Il existe des romans très bien écrits que l’on déteste.

Il existe aussi des romans médiocres que l’on déteste. Fandom figure en haut de cette liste.

 

4 commentaires

  1. heavenbooks

    Je trouve ça vraiment honteux de ta part de détruire à ce point un livre, j’ai personellement adoré ce livre et on voit bien que tu tes arrêté au troisième chapitre pour sortir comme argument  » On sait exactement ce qu’il va se passer, puisque c’est résumé au début de l’histoire ». J’ai moi aussi au début pensé comme toi, mais plus on avance dans sa lecture et plus on se rend compte de l’originalité de ce format et des imprévisibilités qui s’invitent. L’auteure a certes fait souvent références à des livres célèbres comme; Hunger games ou Divergent, cependant tu ne peux pas te permettre de dire que Fandom en est une copie conforme! Ce sont des univers complétement différents. Violet que tu as jugé « vide », est beaucoup plus réaliste que toutes les héroînes que j’ai pu découvrir dans un roman de science fiction, quant à la longueur du livre qui d’après toi, aurait pu être simplifié en 2-3 paragraphes, était presque trop courte pour les lecteurs comme moi, qui ont réussi à se laisser porter par le récit. Et puis, si les détailles te dérangent autant, tu n’as qu’à te tourner vers les BD. Ce que je te dis là, n’a pas pour but de te casser, je respècte l’avis de chacun surtout au niveau des livres, cependant je refuse que tu fasses une globalité en parlant de ce livre, qui a plus à un grand nombre de personne dont…James Dashner si je ne me trompe 😉

    Fandom aura bien un tome 2 prévu pour automne 2019.
    Je suis sûre que de nombreux lecteurs sont impatients de découvrir la suite de cette magnifique histoire 🙂

    J'aime

    1. Le Parfum des Mots

      Quand on aime un roman, il est très difficile d’admettre qu’il possède des points négatifs. On met en avant en avis totalement subjectif et on le défend corps et âme.

      Tu juges mon avis, me critique et sembles avoir la science infuse. Je suis navré de te décevoir en te disant que j’ai bien lu le roman en entier. Et dès les premiers chapitres, on comprend qu’il s’agit d’une banale histoire où une jeune fille dans le coma se réveille miraculeusement à la fin de son rêve. Je te conseille de regarder le spectacle N9 de Bigard sur ce point ;-).

      Je constate également que tu n’as pas saisi l’ironie sur la sortie éventuelle d’une suite et je suis heureux d’apprendre que de nombreux lecteurs attendent la suite, qui ne peut qu’être meilleure que ce roman médiocre.

      Je te remercie pour le conseil de lire de la BD. Si tu le souhaite, n’hésite pas à me demander quelques titres qui sauront te combler bien davantage qu’un roman à l’héroïne fade, vide et sans intérêt.

      Ps : James Dashner n’est pas une référence.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.