La dernière des Stanfield – Marc Lévy

couv27183603
Auteur : Marc Lévy
Éditions : Editions Versilio /Editions Robert Laffont (via Danielle Melconian/Marc Lévy)
Genre : Adulte / Contemporain / Romance / « Polar »
Année de sortie : 2011
Cette lecture est un partenariat avec l’auteur Marc Lévy, par l’intermédiaire de Danielle Versilio, représentante de la maison d’éditions Versilio. Je tiens à remercier les éditions Versilio/Robert Laffont ainsi que l’écrivain de m’avoir envoyé ce roman le 18 avril, soit quelques jours avant sa sortie officielle.

 Synopsis  :

« Ma vie a changé un matin alors que j’ouvrais mon courrier. Une lettre anonyme m’apprenait que ma mère avait commis un crime trente-cinq ans plus tôt.

L’auteur de cette lettre me donnait rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore et m’ordonnait de ne parler de cette histoire à personne.

J’avais enterré Maman à Londres au début du printemps ; l’été s’achevait et j’étais encore loin d’avoir fait mon deuil.

Qu’auriez-vous fait à ma place ?

Probablement la même erreur que moi. »

Préambule :

Tout d’abord, je tiens à réitérer mes remerciements de m’avoir envoyé ce roman dans le cadre d’un partenariat. Marc Lévy est une grande personne, avec laquelle j’ai déjà eu la chance de recevoir des livres dédicacés, dans le cadre d’une oeuvre caritative en Belgique, le Télévie (Lutte contre le cancer). Quel bonheur d’être contacté par l’agréable Danielle Melconian, représentante de Versilio et de pouvoir chroniquer l’oeuvre d’un grand bonhomme.

Mon avis :

Dès les premières pages de ce roman, il est certain qu’il me sera impossible de le reposer de mon plein grès. Effectivement, l’auteur parvient à nous captiver après quelques lignes seulement. L’intrigue est très rapidement mise en place et le lecteur est déjà en mesure d’émettre des hypothèses qui seront, ou non, vérifiées par la suite.

Contrairement à Guillaume Musso (que j’adore), Marc Lévy parvient à nous proposer un roman totalement inédit, comme s’il s’agissait d’un premier roman, parfaitement réussi. En effet, l’auteur parvient, à chaque fois (excepté Elle & Lui), à nous plonger dans une histoire totalement nouvelle, sans reprendre le schéma de l’une de ces précédentes oeuvres. Quel délice.

Parlons encore un peu de Marc Lévy, où plutôt de son écriture. Cette dernière est très riche, très complexe, mais tellement agréable à lire. Personne n’aura l’impression de lire un roman avec La dernière des Stanfield, mais plutôt l’impression ou même la certitude de vivre une histoire en tant réel. Les actions, les descriptions, … sont si réalistes qu’il devient ardu de déterminer la frontière entre réalité et récit.

Le roman nous propose de nous immerger dans la peau d’une jeune demoiselle qui reçoit un lettre anonyme stipulant que sa mère aurait commis un acte inavouable il y a plus de 35 ans. Si seulement M. Lévy s’était contenté de cet axe, le roman aurait été correct, mais son plus. Heureusement pour nous, il s’est permis de nous proposer non pas une, mais plusieurs intrigues différentes, imbriquées parfaitement les unes dans les autres.

Tout au long de ce récit, les rebondissements sont parfaitement dosés et bien répartis à travers plus de 400 pages. Cela permet une lecture aérée, où le lecteur trouvera toujours son compte, tout en rendant cette lecture étouffante où le « suspense » est à la limite du supportable. Nous avons envie de connaitre le dénouement de l’histoire, des histoires !!!

Si vous êtes un lecteur appréciant les polars américains, n’hésitez pas à franchir le pas avec Marc Lévy. Nous ne sommes pas entièrement dans le best-seller, mais on s’en rapproche énormément. C’est l’un des rares, voir le seul romancier, qui propose des romans se déroulant aux USA, avec un style américain. On ressent une grande culture outre atlantique authentique.

Finalement, le final de ce roman est tout simplement époustouflant, d’autant plus qu’il est totalement inattendu. Comment aurions-nous pu deviner que …. Heureusement pour vous, il vous suffira de le lire pour découvrir par vous-même le dénouement :-).

Les points positifs

  • Une histoire totalement inédite, autant au niveau de l’écriture que de l’intrigue.
  • Le lecteur s’attache rapidement aux personnages, également à leurs sentiments.
  • Un roman « à l’américaine » authentique.
  • Une lecture très prenante, où il est très difficile de mettre un terme avant la fin.
  • Un
Le point négatif

 

  • Quand on arrive à poser le roman (nuit, trône, travail, …), il faut éviter de laisser ce dernier à l’écart trop longtemps. Il faut prévoir de lire par blocs de 150-200 pages, sans quoi la lecture est trop hachée, consécutif aux nombreux changements de narrateur et d’époque.

 

Ma note pour cette lecture : 20/20
 

Un nouveau coup de coeur pour cette année 2017, pour un roman qui vaut vraiment le détour, du moins pour tous les passionnés de romans parfaitement réussis. Je suis convaincu que vous allez tous apprécier et dévorer ce chef-d’oeuvre littéraire.

Publicités

2 réflexions sur “La dernière des Stanfield – Marc Lévy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s